SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

JO-2020 : GROSSE DÉCEPTION POUR JORDAN SARROU

Lundi 26 Juillet - 09:51

Sport


Le VVTiste de Monistrol-sur-Loire, Jordan Sarrou - © Frédéric Machabert
Jordan Sarrou, originaire de Monistrol-sur-Loire (Haute-Loire) et basé dans les Monts du Lyonnais (Rhône) depuis quelques années, a terminé seulement 9e de la course de VTT, ce lundi matin, lors des Jeux Olympiques de Tokyo.


Champion du monde en titre, Jordan Sarrou (28 ans) n'a jamais été en mesure de jouer les premiers rôles, se contentant de la 9e place. L'autre français, Victor Koretzky s'est classé cinquième, après avoir lutté un long moment pour la 3e place, à distance des deux premiers.

Champion du monde de cross country en 2020, Jordan Sarrou espérait décrocher une médaille aux Jeux Olympiques de Tokyo. C'est donc une grosse déception.

Le grand espoir britannique de 21 ans Tom Pidcock est devenu lundi champion olympique de VTT aux Jeux de Tokyo, devançant le Suisse Mathias Flückiger et l'Espagnol David Valero.

Une course sous une chaleur humide


Le Néerlandais Mathieu van der Poel, favori de l'épreuve, a abandonné à deux tours de l'arrivée, après avoir lourdement chuté dans le premier tour de circuit.

Pidcock succède au palmarès au Suisse Nino Schurter qui, à 35 ans, a pris la 4e place, sur le parcours technique et nerveux de Izu, à 140 km au sud-ouest de Tokyo.

Sous une chaleur de 30°C rendue pénible par un taux d'humidité de 67%, le jeune champion britannique s'est détaché dans le quatrième des sept tours de circuit, après avoir longtemps lutté au coude à coude avec Schurter, son aîné de 14 ans, et Flückiger, l'homme en forme cette saison sur le circuit mondial.

Flückiger, vainqueur des deux dernières manches de coupe du monde avant les Jeux, a été le seul à s'accrocher au Britannique, et en a profité pour creuser l'écart sur le groupe qui s'est disputé la médaille de bronze.

Mathieu van der Poel, qui arrivait dans la peau d'un favori après avoir passé six jours en jaune sur le Tour de France, a vu ses espoirs de médailles ruinés dès le premier des 7 tours de circuit. Le Néerlandais a lourdement chuté sur un devers rocheux très engagé. Passé par dessus son vélo, il est resté sonné quelques instants avant de remonter sur son vélo, à près d'une minute des leaders. Il a finalement abandonné à la fin du 5e tour.

Mardi se dispute la course féminine.