SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CLERMONT-FERRAND : UNE APPLICATION POUR SUIVRE UNE THÉRAPIE À DISTANCE

Mercredi 17 Mars - 05:00

Actu. locale


Avec cette application crée à Clermont-Ferrand, le thérapeute répond par vidéo aux messages des patients. - © Psynergy
La psychologue Delphine Py, installée à Clermont-Ferrand, a crée l'appli Psynergy. Elle permet aux patients de suivre une thérapie à distance grâce à un système de tchat et de vidéos.


Delphine Psy est psychologue à Clermont-Ferrand. Adepte des réseaux sociaux, elle a développé en 2020 l'appli Psynergy, qui permet aux patients de suivre une thérapie à distance, grâce à un système de tchat et de vidéos. Un an après le début du premier confinement en France, le succès est au rendez-vous.

Des patients qui n'osaient pas consulter en cabinet


Trois psychologues travaillent actuellement sur l'application et Delphine Py réduit même peu à peu ses consultations en cabinet pour se consacrer à cette nouvelle forme de traitement.

"En ce moment, on a pas mal de troubles anxieux, explique Delphine Py. Des personnes qui font des attaques de panique, qui sont stressées et qui n'arrivent pas à le gérer. Il y aussi pas mal de personnes qui ont des phobies ou des TOC et de personnes déprimées. Ce sont des personnes qui n'avaient pas franchi le pas de la consultation en cabinet parce que dans l'imaginaire populaire, cela veut encore dire s'allonger sur le divan".

Les consultations ne se font pas en direct. Le patient envoie un message écrit à son thérapeute, qui lui répond dans un délai d'un jour ouvré avec une vidéo personnalisée.

"Passer par l'écrit oblige les patients à synthétiser, explique la psychologue. L'autre avantage c'est que si le patient est dans la difficulté, il sort son téléphone et hop, il note. Si par exemple il est en crise de panique, on aura vraiment la pensée qui était là à ce moment-là ! Alors qu'en cabinet les patients ne viennent que tous les 15 jours".



En moyenne, les patients reçoivent deux à quatre messages par semaine.

Chaque semaine de consultation coûte 30 euros. Les séances ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale, mais certaines mutuelles peuvent les prendre en charge.