SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

EURO 2020 : LA BELGIQUE CONFIRME, LE SOULAGEMENT POUR CHRISTIAN ERIKSEN

Dimanche 13 Juin - 09:27

Football


Le Danois Christian Eriksen (à droite) lors du match Danemark-Finlande - © Twitter : @EURO202
C'était la deuxième journée de l'Euro de football ce samedi. Les résultats ont été finalement très secondaires après le grave malaise cardiaque du Danois Christian Eriksen, face à la Finlande.


Une journée de football pas comme les autres ce samedi.

Quelques minutes glaçantes, le Danemark et l'Europe du football ont craint le pire : le ballon s'est arrêté de tourner à l'Euro lorsque le Danois Christian Eriksen a subi un impressionnant malaise sur la pelouse contre la Finlande.

L'effroi, puis le soulagement


La rencontre Danemark-Finlande a failli virer au drame lorsque Eriksen s'est effondré brutalement sur le terrain, les yeux révulsés, avant de subir un massage cardiaque. Et les minutes ont semblé bien longues avant qu'on apprenne qu'il avait repris connaissance et se trouvait dans un état "stable".

Ses coéquipiers, le capitaine Simon Kjaer en tête, ont joué un grand rôle en venant rapidement venus à son secours, puis en appelant avec des gestes de panique le service médical.

Le match a été interrompu, tandis que les Danois, certains d'entre eux en larmes, se sont rassemblés pour former un cercle autour du milieu de terrain de 29 ans et le dissimuler des regards.

Un dénouement qui a rassuré toute l'Europe tant les images du joueur s'écroulant subitement sur la pelouse ont rappelé des drames survenus sur des terrains de football ces dernières années, comme le décès en plein match du Camerounais Marc-Vivien Foé en 2003, sur le terrain du stade de Gerland de Lyon.

Sur les terrains, la Finlande gagne finalement, la Belgique confirme


Au niveau des rencontres de ce samedi, dans le groupe A, la Suisse, dominateur, n'a pas réussi à s'extirper du piège du Pays-de-Galles, résultat 1-1.

Le match Danemark-Finlande, un temps interrompu, a repris quelques heures plus tard. C'est la Finlande qui a finalement créé la surprise en batant les danois 1-0 sur leur seul tir du match. La tête piquée de Joel Pohjanpalo est par ailleurs le premier but de l'histoire de la Finlande dans une phase finale de grand tournoi.

Dans l'autre rencontre du groupe B entre la Belgique et la Russie à Saint-Pétersbourg, les Diables rouges, prétendants au titre, se sont facilement imposés 3 à 0 grâce notamment à un doublé de Romelu Lukaku, coéquipier d'Eriksen à l'Inter, à qui il a rendu hommage.

"Chris, je t'aime", a-t-il lancé à une caméra après son premier but. "J'ai pleuré avant la rencontre", a reconnu Lukaku. "Ça a été très dur pour moi de jouer car toutes mes pensées étaient avec Christian Eriksen."

Ce dimanche, c'est au tour de l'Angleterre d'entrer en lice, face à la Croatie à Wembley (15 heures). L'Autriche affronte la Macédoine du Nord à Bucarest (18 heures), et les Pays-Bas reçoivent l'Ukraine à Amsterdam (21 heures).