SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Bellegarde
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : UN NOUVEAU MOYEN DE TRANSPORT POUR ALLER À L'AÉROPORT

Vendredi 10 Aout - 05:34

Actu. locale


Le terminal 2 de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry - © Aéroports de Lyon
Après le taxi, le VTC et la navette Rhônexpress, voilà Lyko : un covoiturage qui propose uniquement des trajets entre Lyon et Saint-Exupéry.

Lyko, c'est le nom d'une start-up fondée par trois Lyonnais, qui propose des covoiturages entre Lyon, Caluire, Villeurbanne, Bron (etc...) et l'aéroport à des prix allant de 7 à 11 euros. Même si la plupart des conducteurs sont des employés de la zone aéroportuaire, Lyko est ouvert à tous, et les passagers d'un même vol peuvent donc se retrouver pour co-voiturer ensemble jusqu'à leur terminal.

Un taxi payé en cas d'imprévu

Une initiative imaginée par Laurent Bouzon, un ancien gérant d'une société de taxi. "On organise le service de covoiturage à la manière des transports en commun", explique-t-il. "Nous avons intégré plus de 2 000 points d'arrêts sur la ville de Lyon qui sont, en général, des arrêts de bus, de tram et de métro. Cela permet de reconnaître plus facilement les points d'arrêts et, pour les conducteurs, cela leur permet d'avoir des trajets directs et rapides". Pour les passagers qui recherchent un trajet jusqu'à l'aéroport, il suffit d'inscrire la date et l'horaire de leur vol, et Lyko leur proposera des courses adaptées à ces horaires.

L'un des principaux avantages de la plateforme, c'est aussi la certitude de se rendre à l'aéroport, même si le conducteur vous fait défaut juste avant votre départ. “On a auto-assuré nos trajets” précise Laurent Bouzon. "En cas de défaut d'un conducteur à cause d'un imprévu, on est en capacité, à nos charges, d'envoyer un taxi ou un VTC récupérer nos passagers pour les emmener à l'aéroport en temps et en heure", assure le cofondateur de Lyko.

La plateforme a ouvert le mois dernier et recense déjà plus de 1 000 trajets vers l'aéroport. Et la start-up ne compte pas s'arrêter là : elle veut s'étendre aux aéroports parisiens à partir d'octobre puis à Bordeaux, Nice, Marseille et Toulouse dès janvier 2019.


@RadioScoopInfos