SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoies
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LES DÉFENSEURS DE LA LIGNE SNCF BOËN / THIERS NE DÉSARMENT PAS

Mardi 25 Octobre - 06:00

Transport


Un train TER - © Gaëtan Barralon
Une ligne SNCF entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne est-elle aujourd'hui possible ? Un rapport commandé par la Région émet des doutes. Les défenseurs de cette liaison s'insurgent.


C'est un dossier qui fait l'actualité depuis de longs mois : celui de la demande de réouverture d'une ligne de train entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne. Un tronçon suspendu depuis 2016 pour lequel se bat l'association « Le Train 634269 » et qui a fait l'objet d'une étude récente, commandée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Réfléchir en termes de zones peu denses n'a pas de sens


La semaine dernière, les premiers éléments fournis mettent notamment en avant « des territoires en déclins » et « un flux de voyageurs qui restera faible ». L'étude n'est évidemment par du goût des défenseurs de la ligne Boën / Thiers, qui démontent certains arguments.

"Si on prend le prétexte des zones denses ou peu denses pour relier les métropoles, ça n'a pas de sens. Cela veut dire qu'on supprime aussi la ligne entre Vichy et Roanne par exemple", avance Pierre-Olivier Messner, le président du collectif. "Aujourd'hui, il y a une seule et unique Région Aura et on doit être les deux seules grandes métropoles de France qui ne sont pas reliées par le train".

Un million d'habitants touchés


Concernant les chiffres, le collectif s'appuie de son côté sur étude du cabinet Arcadis. "On sait qu'il y a presque un million d'habitants qui gravitent sur cette épine dorsale, on tient compte des deux métropoles et les alentours de la ligne. Tout ça, ce n'est pas pris en compte. Par contre, 24.000 véhicules circulent chaque jour sur l'autoroute entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne. On est sur la plus grosse absurdité ferroviaire du XXIe siècle là".

Les membres du collectif envisagent une action forte en début d'année prochaine. En attendant, ils continueront leur travail de promotion pour une liaison entre Loire et Puy-de-Dôme.