SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LA LIGNE SNCF CLERMONT / SAINT-ÉTIENNE BIENTÔT DE RETOUR ?

Lundi 26 Octobre - 06:00

Actu. locale


Les membres du collectif se sont mobilisés ces derniers jours pour la réhabilitation de la ligne Boën / Thiers - © Twitter @UsagersHtAllier
Une réunion entre les élus, la SNCF, les services de l'État et un collectif d'habitants militant pour la réhabilitation de la ligne SNCF Clermont / Saint-Étienne est programmée en novembre prochain.


La ligne Boën-sur-Lignon / Thiers, bientôt de retour sur les rails ? La question est posée, alors que des travaux devaient débuter ce lundi à Saint-Laurent-sur-Rochefort, à la frontière entre la Loire et le Puy-de-Dôme. La SNCF a décidé de faire machine arrière. La faute à une vive contestation menée par le collectif militant pour un tronçon ferroviaire entre Thiers et Boën-sur-Lignon.

"On ne veut pas qu'ils coupent les rails"


Ils réclament la réouverture d'une ligne SNCF entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne. Plus aucun train ne circule depuis 2016, car le tronçon entre Thiers et Boën-sur-Lignon est suspendu. Les travaux initialement programmés par SNCF Réseau consistaient en une réfection du passage à niveau 69, afin d'améliorer la circulation pour les véhicules qui l'empruntent.

Contactée, la SNCF nous a expliqué qu'elle préférait “suspendre ces travaux sur cette ligne afin de mettre en place une concertation avec les élus et le collectif mobilisé". Le collectif, justement, voyait dans ce chantier la fin des espoirs d'une réouverture de cette ligne Clermont / Saint-Étienne. "S'ils coupent les rails, c'est fini et on ne veut pas les laisser faire", explique Karine Legrand, la porte-parole.

"Nous, on a une démarche constructive, pour la population du territoire Livradois-Forez et pour les habitants des trois métropoles que sont Lyon, Clermont-Ferrand et Saint-Étienne. Aujourd'hui, c'est complètement le parcours du combattant. Si vous habitez le Forez, pour rejoindre Lyon, c'est trois heures, en bus", commente Karine Legrand.

Les élus attentifs au dossier


"C'est aussi important pour nos entreprises. Avec la réouverture de ce tronçon, elles pourraient bénéficier d'une réduction de leur coûts de transport. Le fret pourrait passer par les rails. Ce manque de liaison se fait ressentir pour tout le monde et de manière importante", poursuit la porte-parole.



Les politiques s'intéressent aussi au sujet. Le député ligérien Julien Borowczyk est à l'origine d'une réunion qui sera organisée le mois prochain, avec élus, service de l'État et association. Car le dossier est encore loin d'être ficelé. "Rouvrir une ligne, très bien, je suis pour et il faut qu'on le fasse mais sous quelle forme ?", s'interroge le député.

"Est-ce qu'il faut simplement un trait d'union entre Saint-Étienne et Clermont-Ferrand avec trois trains par jour, comment c'était le cas avant? Ou alors, est-ce que la demande des habitants de ces territoires concerne une mobilité plus ponctuelle, pour aller d'une commune à l'autre, comme de Noirétable à Thiers etc... Et là, on a beaucoup de travail car je ne suis pas sûr qu'on soit tous d'accord sur qu'il faut faire circuler sur ces rails...", ajoute Julien Borowczyk.

Si la ligne était remise en service, lle permettrait d'effectuer la liaison entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne en 1 heure 15 en train. Actuellement, il faut prendre un bus et compter entre 1 heure 45 et 2 heures 30, si tous les arrêts sont desservis (Chabreloche, Noirétable, Boën-sur-Lignon et Montbrison).