SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

SANCY : MALGRÉ LE CONFINEMENT, LA SAISON HIVERNALE SE PRÉPARE À SUPER-BESSE

Vendredi 20 Novembre - 05:00

Actu. locale


De la neige au télésiège de la Falaise, SuperBesse - © OT du Sancy
Comme les autres stations françaises, la station de ski auvergnate attend de savoir comment va s'organiser le déconfinement, et quel sera le protocole sanitaire mis en place dans les stations. Mais les saisonniers ont déjà été recrutés.


"On se prépare à une saison normale, avec beaucoup de neige, et pas de virus !" Vincent Gatignol, le directeur de la station de Super-Besse en plaisante, mais il prépare effectivement la nouvelle saison, quasiment comme d'habitude dans le massif du Sancy.

Plus de 120 saisonniers recrutés


Impossible en effet d'attendre les dernières directives gouvernementales pour se préparer. Les recrutements ont été lancés et quasiment tous les postes sont pourvus. "On devrait être autour de 170 salariés pendant la saison, précise Vincent Gatignol. Nous sommes 45 permanents, tous les autres sont des saisonniers, dont certains sont fidèles depuis des années".

Si l'activité n'est pas au rendez-vous, le gouvernement a déjà annoncé que les saisonniers pourraient être placés en chômage partiel.

Réorganiser certains espaces


Un premier protocole sanitaire a déjà été établi pour les stations de ski. Il prévoit la mise à disposition de gel hydroalcoolique pour les skieurs et le port du masque obligatoire dans les files d'attentes et sur les remontées mécaniques.



Sur les pistes, cela ne devrait pas changer grand chose selon le directeur de Super-Besse. "De nombreux skieurs ont déjà un casque, un masque sur le casque, et un buff,(NDLR un tour de cou chaud) remonté sur le visage, explique Vincent Gatignol. Certains commerçants proposent déjà des buff anti-covid. Bien sûr que certaines personnes vont descendre le masque sur le menton pendant les descentes, mais je pense que les gens sont assez sensibilisés pour se protéger".

Du côté de la station, on s'attache surtout à faire respecter la distanciation, notamment au niveau de caisses où se font les achats de forfaits. Pour éviter les regroupements, Vincent Gatignol encourage les skieurs à anticiper leurs achats via internet.

"La crainte, c'est d'avoir un cluster dans l'entreprise, ajoute le directeur de la station. On serait obligé de mettre les gens en septaine, et ce serait très compliqué, donc on travaille ardemment sur cette question".

En attendant les vacanciers et la foule des grands jours au pied des pistes, Vincent Gatignol scrute aussi le ciel auvergnat pour savoir si la neige arrive. Mais elle se faisait toujours attendre ce jeudi 19 novembre...