SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

SAINT-ÉTIENNE : PLUS DE 150 PERSONNES RÉUNIES EN SOUTIEN AUX RÉFUGIÉS

Jeudi 18 Avril - 10:54

Actu. locale


Rassemblement de soutien aux réfugiés devant la Bourse du travail, à Saint-Étienne - © Anthony Perrel
Le porte-parole du Droit au Logement (DAL) était notamment présent pour alerter sur la situation jugée inquiétante des sans-abris, récemment expulsés de la Bourse du travail et de l'université Jean-Monnet.


Plusieurs associations et collectifs appelaient au rassemblement, ce mercredi en fin de journée, devant la Bourse du travail.

Parmi eux, l'association Droit au Logement. Son porte-parole, Jean-Baptiste Eyraud, était présent, au côté de plus de 150 personnes.

Objectif : alerter sur la situation des réfugiés à Saint-Étienne. La semaine dernière, plus d'une centaine d'entre eux ont été évacués de la Bourse du travail. Une cinquantaine ont depuis été relogés par la préfecture dans des hôtels à Saint-Étienne, Roanne et Rive-de-Gier.

"L'État n'applique pas la loi"

Dimanche dernier, 37 autres ont été évacués de l'université Jean-Monnet. Ils sont désormais accueillis à la piscine désaffectée de la Talaudière. La mairie a accepté de leur prêter les locaux pendant les vacances scolaires.

"Je suis là pour dénoncer les violences et les brutalités qui ont été commises à l'égard des sans-abris, confie Jean-Baptiste Eyraud. Mais aussi saluer la solidarité extraordinaire des Stéphanois qui n'avaient pas forcément l'habitude de faire des choses ensemble. Et rappeler également au préfet qu'il a des outils pour héberger les sans-abris, sans frais. Il suffirait de réquisitionner des biens vacants. Je viens d'apprendre qu'un hôpital est quasiment vide, il y a de quoi y loger plusieurs centaines de personnes. L'État n'applique pas la loi".

De son côté, la préfecture nous a expliqué que l'étude de situation des personnes évacuées de l'université dimanche dernier est toujours en cours.

►Actualité locale

Saint-Étienne : les forces de l'ordre évacuent les sans-abri de la Bourse du travail

L'intervention a été menée ce vendredi, en début...