SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoies
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

PUY-DE-DÔME : DEUX MILLIONS D'EUROS POUR LE BUDGET ÉCOCITOYEN

Jeudi 5 Mai - 05:00

Actualité


Dans le Puy-de-Dôme, la première édition du budget écocitoyen a permis de financer la mise en place d'une ressourcerie itinérante à Issoire. - © FB Ressourcerie du Pays d'Issoire
Le conseil départemental du Puy-de-Dôme vient de lancer sa deuxième édition du budget écocitoyen. Lors de la première édition, 63 projets ont été sélectionnés, dans tout le département. Pour cette édition 2022, deux millions d'euros sont prévus.


Comme la ville de Clermont-Ferrand, qui a mis en place un budget participatif, le département du Puy-de-Dôme a décidé de confier une partie de son budget d'investissement à ses habitants. La deuxième édition du budget écocitoyen a été lancée ce lundi 2 mai. Deux millions d'euros sont prévus pour cette opération.

Un projet dans chaque canton


Les projets peuvent être déposés depuis ce lundi 2 mai. Il ne doit pas s'agir de simples idées, mais de projets déjà bien définis, avec une estimation des coûts et du calendrier de réalisation.

Une fois la phase de dépôt achevée, une commission citoyenne sera chargée de faire un premier tri dans les projets. Les dossiers retenus seront ensuite soumis au vote des Puydomois.



"On doit soutenir uniquement des associations, pas des collectivités ou des entreprises, sur des projets de transition écologique et sociale. Comme lors de la première édition, on veut absolument pouvoir soutenir au moins un projet par canton", souligne Jean-Philippe Perret, le vice-président en charge de la transition écologique au conseil départemental.

Deux millions d'euros ont été dégagés pour ce budget et chaque porteur de projet pourra recevoir 64.000 euros au maximum. La réalisation doit elle intervenir dans les mois qui suivent l'attribution des fonds.

Lors de la première édition, Gwenaelle Douard a été sélectionnée avec ses collègues de la ressourcerie d'Issoire. Elle a pu aménager une caravane en boutique itinérante et proposer des objets de seconde main dans les villages. "La seconde main est quand même dans l'air du temps et c'est quelque chose qui est très bien accueilli. On a un très bon retour", explique-t-elle.



Les dossiers peuvent être déposés jusqu'au 30 juin 2022. Les lauréats devraient être connus en novembre.