SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LOIRE / PUY-DE-DÔME : LES SOUTIENS DE LA SECTION BOËN - THIERS TOUJOURS MOBILISÉS

Mercredi 13 Juillet - 05:00

Actu. locale


Mobilisation pour la réouverture de la section entre Boën et Thiers en mars 2022. - © FB train 63 42 69
Mobilisés pour la défense de la ligne de train entre Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) et Saint-Étienne (Loire), plus particulièrement de la section Thiers - Boën, les membres de l'association Le train 634269 ont décidé d'aller à la rencontre des habitants. Ils veulent convaincre du bien-fondé de leur projet.


Pas question de baisser les bras, même au cœur de l'été. Les membres de l'association Le train 634269 ont fait le point ce mardi 12 juillet sur les différentes actions qu'ils prévoient dans les prochaines semaines. Ils iront notamment à la rencontre des habitants et des vacanciers sur les marchés de Noirétable et Thiers, pour mobiliser autour de leur volonté de rouvrir la section de 48 kilomètres entre Thiers et Boën.

Dialoguer pour mettre fin aux idées reçues


Les villes de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) et Saint-Étienne (Loire) ne sont plus reliées par le train depuis 2016. Mais avec la hausse des prix de l'essence et le réchauffement climatique, il devient plus que jamais indispensable de rétablir la circulation des trains sur cette ligne, selon les membres de l'association lLe train 634269.

Les contacts avec les élus sont réguliers. Une rencontre est même prévue à la fin du mois d'août avec les représentants de Saint-Étienne métropole. Aujourd'hui, c'est en direction des habitants que les militants veulent se tourner.



"L'association continue de progresser sur les réseaux sociaux, les élus sont là et les soutiens, on les a. Par contre, on a encore un travail à faire en direction de la population sur la pertinence de la réouverture de cette liaison ferroviaire. On est en train d'éditer des dépliants et on va aller à la rencontre de la population. Pour casser aussi certains préjugés qu'il peut y avoir quant au montant de l'investissement requis et démonter l'argument selon lequel il n'y avait presque plus personne dans le train en 2016", explique Pierre-Olivier Messner, le coprésident de l'association le train 634269.

Le premier rendez-vous est fixé à Noirétable le 23 juillet. Les membres de l'association se rendront quelques jours plus tard à Thiers.