SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CLERMONT-FERRAND : DES TULIPES POUR FINANCER LA RECHERCHE CONTRE LE CANCER

Jeudi 8 Avril - 05:00

Actu. locale


Les tulipes, cultivées près de Clermont-Ferrand sont vendues pour financer la recherche contre le cancer. - © Tiphaine Coulon / Radio Scoop
L'opération Tulipes contre le cancer a lieu chaque année dans le Puy-de-Dôme. Des bénévoles s'installent sur les marchés du département et sur la place de Jaude à Clermont-Ferrand pour vendre des bouquets. Les bénéfices servent à financer la recherche contre le cancer.


Chaque année, le rituel se répète. Au mois d'avril les bénévoles de l'opération Tulipes contre le cancer s'installent sur les marchés du Puy-de-Dôme. À Clermont-Ferrand, c'est au kiosque de la place de Jaude qu'ils déposent leurs bouquets, vendus au prix de cinq euros. Les montants recueillis sont ensuite versés à des associations de lutte contre le cancer et permettent de financer des projets de recherche ou des achats d'équipements.

Focus sur les cancers pédiatriques


En 2020, confinement oblige, les fleurs plantées n'ont pas pu être récoltées ou vendues. Mais en ce mois d'avril 2021, les bénévoles sont bien là pour vendre les bouquets. 139 250 bulbes ont été plantés à Lempdes à l'automne en prévision de cette opération.



Les fonds récoltés sont reversés à des associations locales, comme la Ligue contre le cancer du Puy-de-Dôme, qui décide ensuite de subventionner les projets présentés par les professionnels de santé.

L'opération Tulipes contre le cancer a déjà permis de financer la création d'un poste d'infirmière pour la plateforme Prefera, qui s'occupe de la préservation de la fertilité après un cancer, de participer à l'achat d'un microscope de neurochirurgie ou d'aider l'unité Maya, qui concerne plus particulièrement les adolescents et les jeunes adultes.

Cette année, les dons serviront à financer la recherche sur les cancers pédiatriques. "La totalité des gains ira à la recherche sur les leucémies infantiles, confirme Henry Muselier, le secrétaire général de la Ligue contre le cancer 63. Donc nous allons aider le service de pédiatrie du CHU Estaing. On s'aperçoit qu'il y a des résultats de guérison un peu moins bons, donc le service cherche à relancer très sérieusement la recherche pour arriver aux résultats précédents, et même les dépasser".

Ces recherches porteront notamment sur la mise au point de nouveaux tests de dépistage et sur le suivi des leucémies pour améliorer les résultats des traitements et réduire les séquelles.