SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

OL : AULAS CONFIRME QUE JUNINHO SERA LE NOUVEAU PATRON DU SPORTIF

Dimanche 19 Mai - 00:38

Football


Juninho et Jean-Michel Aulas - © DR
Moins d'une heure après la victoire de l'OL face à Caen (4-0), samedi soir au Parc OL, le président lyonnais a officialisé la venue de Juninho dans un rôle de directeur sportif. Sylvinho (45 ans) sera quant à lui le successeur de Bruno Genesio.


Les informations avaient fuité ces derniers jours. Alors Jean-Michel Aulas est venu les confirmer. Oui, Juninho, l'idole de tout un club, occupera bien le poste de directeur sportif. "Il arrivera dans les prochains jours", précise même JMA. Le président lyonnais a fait le point sur tous les dossiers.

Le retour de Juninho

"Je travaille sur ce dossier de façon confidentielle depuis 3 semaines. Juninho va nous rejoindre comme directeur sportif. Il va venir avec la quasi-totalité des responsabilités sportives. Il a choisi Sylvinho comme entraîneur, ainsi qu'un autre membre de la sélection brésilienne, qui sera chargé de la vidéo et des statistiques. On a un projet ambitieux et on aura une base solide et novatrice. Comme j'ai une confiance éperdue en Juninho et qu'il a représenté le plaisir et le bonheur de centaines de supporters, on peut imaginer avoir nommé des gens compétents et qui réussissent".

Le ticket Juninho - Sylvinho : un risque ?

"Ma vie a été faite de prises de risque, mais elle est savamment calculée et conforme à ce que vous (les médias) et les supporters ont exprimé. Oui, on prend des risques, mais on prend des risques pour passer la vitesse supérieure. Et si on réussit, on dira "c'était des génies d'avoir récupéré Juninho que tout le monde considérait comme perdu", et Sylvinho qui a un palmarès qu'on aimerait tous avoir en tant que joueur. La samba brésilienne a coïncidé avec des jours fantastiques pour l'OL, donc on espère revenir au plus haut niveau français et européen avec cette samba brésilienne".


Peu de départs

"Si on se qualifie pour la phase de groupe de la Ligue des Champions, et sous réserve que Juninho soit d'accord, on ne laissera partir qu'un ou deux joueurs maximum, sans compter Nabil Fekir. Les premiers clubs qui feront des offres cohérentes auront une chance, les autres n'auront pas de chance, parce qu'on n'est pas obligés de vendre. Je l'ai promis à Juninho : on a l'ambition de garder nos joueurs. On essayera non seulement de garder nos meilleurs joueurs, mais aussi d'attirer d'autres meilleurs, pour avoir une équipe compétitive en Ligue des Champions. Par ailleurs, on va essayer de garder le plus d'adjoint et de membre du staff".

Le retour du roi Juninho

"Tout est calculé pour essayer d'avoir, non pas la notoriété de Juninho, mais les raisons pour lesquelles il est adulé.Si Juninho est populaire, ce n'est pas parce que Jean-Michel Aulas l'a choisi, c'est parce qu'il a apporté un bonheur fou à tous les gens qui sont ici, et moi je suis encore plus heureux qu'eux qu'il accepte la proposition de revenir".

Aulas pousse Ndombele vers le PSG

"Je suis en négociation avec tous les clubs européens pour Tanguy Ndombele, et j'ai relancé moi-même le PSG, qui gagnerait beaucoup à utiliser plus les clubs français dans ses acquisitions. On l'a suggéré à Nasser. S'ils sont d'accord de s'aligner sur les 2 ou 3 propositions que nous avons, ce serait bien qu'il aille au PSG. Tanguy choisira son lieu de destination, mais ce serait bien qu'il au PSG, parce que je serai heureux que mes joueurs les plus réputés aillent plutôt dans le championnat français qu'ailleurs".