SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

MATHIEU BASTAREAUD A "ENVIE D'AIDER LE LOU À GRANDIR"

Mercredi 17 Juillet - 22:55

Rugby


Mathieu Bastareaud jouera au LOU jusqu'en novembre 2019 - © www.lourugby.fr
La star du rugby français a décidé de poser ses valises à Lyon pour 4 mois. Non sélectionné pour disputer la Coupe du Monde au Japon, il débutera la saison au LOU (9 matchs de championnat et deux de Coupe d'Europe), avant de rejoindre New-York mi-novembre.


Venir à Lyon, qu'est-ce que ça représente pour vous ?
C'est un nouveau départ, un gros changement. Après huit ans à Toulon, c'est excitant. J'avais besoin de sortir de ma zone de confort, de changer d'air et de voir autre chose. Le LOU est un club jeune, qui grandit mais qui reste raisonnable, avec des jeunes encadrés par des anciens. Quand tu fais deux demi-finales consécutives, ce n'est pas un hasard.

Vous étiez très sollicité. Pourquoi avoir choisi Lyon ?
La présence de Pierre Mignoni (manager général) a beaucoup pesé. Je l'ai eu comme entraîneur à Toulon pendant 4 ou 5 ans et j'ai beaucoup aimé travailler avec lui. Même si le délai est court, je vais maintenant donner mon maximum, à moi d'être performant et aider ce club à grandir. Le club a envie de franchir un palier et si je peux l'aider, tant mieux.

Le club est encore jeune au très haut niveau. Est-ce une des raisons de votre venue ?
Oui, ça rentre en ligne de compte aussi. Le projet est ambitieux et n'importe quel joueur aurait été interpellé par cette vision. Je suis très content d'être ici, je connais déjà pas mal de personnes (il a joué avec Chiocci, Ivaldi, Bruni, Gill, Pélissié, Wisniewski et Wulf à Toulon) mais c'est une nouvelle ville, un nouveau club et un nouveau challenge.



Vous avez effectué toute votre carrière au poste de centre. Savez-vous si vous allez en changer ?
Avec Pierre Mignoni, on a discuté de l'éventualité de jouer en numéro 8 (3e ligne centre). Je ne suis pas fermé à cette éventualité, au contraire ! Comme on parle de changement, autant continuer... C'est vrai que ça peut être excitant de relever ce défi sur cette période. Mais j'aurai beaucoup de travail pour être performant à ce poste-là parce que c'est un poste clé. Mais allez, on tente le pari !

Vous partirez à New-York mi-novembre. Allez-vous revenir à Lyon après ?
Pour l'instant, je suis présent quatre mois. Pour la suite, on verra...