SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

ENCORE DÉCEVANT À BORDEAUX, L'OL N'AVANCE PLUS

Dimanche 5 Décembre - 22:37

Football


Jason Denayer célèbre un but avec l'OL - © Benjamin Robert
L'OL affrontait Bordeaux ce dimanche 5 décembre, en clôture de la 17e journée de Ligue 1.


Quatre jours après sa défaite à domicile contre Reims, l'OL devait impérativement se relancer contre Bordeaux pour se rapprocher du podium. Face à un adversaire pourtant en grande difficulté au classement (18e), les Lyonnais ont encore déçu en concédant le match nul (2-2).

Pour insuffler un nouveau souffle à une formation lyonnaise beaucoup trop irrégulière depuis le début de saison, Peter Bosz avait décidé de modifier son système de jeu. L'entraîneur néerlandais a notamment opté pour une défense à trois - avec le retour du jeune Castello Lukeba - tandis que Xherdan Shaqiri retrouvait une place de titulaire au sein d'une attaque emmenée par Lucas Paqueta repositionné en pointe.


Dans une première période très ouverte, Anthony Lopes a d'abord maintenu ses coéquipiers à flot en réalisant deux arrêts décisifs face à Hwang (9', 12'). Les Lyonnais auraient également pu prendre l'avantage, mais Lucas Paqueta a perdu son face-à-face devant Benoît Costil, tandis que Malo Gusto trouvait le poteau après une incompréhension de la défense girondine (19').

Les hommes de Peter Bosz ont finalement trouvé la faille grâce à une tête de Jason Denayer sur un corner (30', 0-1). Une joie de courte durée puisque Rémi Oudin égalisait quelques minutes plus tard au terme d'une belle action collective (36', 1-1). Alors que la dynamique semblait bordelaise, Thiago Mendes a refroidi le Matmut Atlantique en marquant d'une magnifique demi-volée surpuissante à l'entrée de la surface de réparation (41', 1-2). Un exploit qui permettait à l'OL de rentrer au vestiaire avec un avantage précieux, malgré la perte de Jason Denayer sorti sur blessure et remplacé par Damien Da Silva avant la pause (44').

L'OL tombe à la 12e place


Après avoir pourtant maîtrisé le début de seconde période, les Rhodaniens ont de nouveau cédé à l'heure de jeu. À la suite d'une mésentente lyonnaise, Alberth Elis partait seul au but, avant d'ajuster Anthony Lopes (58', 2-2). Malgré plusieurs tentatives, les Gones ne sont pas parvenus à inscrire le but de la victoire, laissant encore échapper des points précieux dans la course à l'Europe. Ils auraient même pu perdre la rencontre dans le temps additionnel, si Anthony Lopes n'avait pas sauvé les meubles d'une parade exceptionnelle (90+3'), avant un incroyable manqué des Girondins.

L'OL occupe la 12e place au classement, avec six points de retard sur le podium. Si la situation n'est pas encore catastrophique au niveau comptable, le manque de régularité dans les résultats (mais aussi dans le jeu), commence à devenir inquiétant. Le déplacement à Lille dimanche prochain s'annonce très important pour la suite de la saison, à maintenant deux journées de la trêve hivernale.

En attendant, les Gones accueilleront les Rangers ce jeudi (18h45) pour la dernière journée de la phase de poules de la Ligue Europa. Un match sans enjeu puisque les Lyonnais sont déjà qualifiés pour les 8es de finale.