SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

[VIDÉOS] : IL FAIT LE BUZZ EN TRUQUANT DES SÉQUENCES BANALES EN VIDÉOS INSOLITES

Mercredi 16 Juin - 20:39

Buzz


Il fait le buzz en truquant des séquences banales en vidéos insolites - © Capture d'écran Instagram @Origiful
Depuis quelque temps, à Bordeaux, la ville est victime d'un joyeux bazar dont le responsable est un artiste qui excelle en matière de trucage vidéo.


Ian Padgham a une passion particulière qui consiste à truquer des vidéos. Très doué en la matière, l'Américain a jeté son dévolu sur Bordeaux et nous retourne la tête avec ses créations plus que réalistes.

De nouveaux transports en communs


L'artiste américain a eu une drôle d'idée en transformant les transports en communs bordelais. On peut voir sur ses vidéos que la ligne B du tram a pris la forme d'une bouteille de vin, grand cru alors qu'une ligne de bus s'est transformée en baguette de pain !



Le moins qu'on puisse dire, c'est que ses vidéos font de l'effet. Ian Padgham, alias Origiful sur les réseaux sociaux, compte environ 50 000 abonnés qui s'amusent de ces créations.

La séquence du tram métamorphosé en bouteille de vin comptabilise presque 600 000 vues sur Twitter et la ligne de bus transformée en baguette, près de un million.



Un artiste rempli de talents


Ces trucages sont tellement bien réalisés et partagés sur les réseaux sociaux que la société des transports bordelais a dû rassurer -avec humour- sur Twitter, les habitants de la ville : “Il y a quelques doutes parmi vous, alors autant les lever : non, il n'y a pas de tram-bouteille qui circule à Bordeaux. Il faudra vous rabattre sur une terrasse”.



Ian Padgham ne s'est pas seulement amusé avec les transports en communs bordelais. Sur son compte Twitter et Instagram, on retrouve de nombreuses vidéos comme celle où il fait perdre l' équilibre à une statue ou encore celle où des bateaux se métamorphosent en gâteau au chocolat.



Une passion qui deviens son métier


Avec le buzz autour de ces vidéos, l'américain, habitant aujourd'hui à Bordeaux, ne prend pas la grosse tête comme il l'a déclaré à France3 Nouvelle-Aquitaine: “Je ne me prends pas trop au sérieux, il faut s'amuser dans la vie”.

Avec le déconfinement progressif, Ian apprécie le fait d'être reconnu dans la vie de tous les jours, ce qui lui permet de se détacher des réseaux sociaux : “Ce qui est chouette c'est que c'est la première fois que j'ai de si bon retours autour de moi, je me sens en contact”.



Aujourd'hui à 39 ans, le Californien de naissance vit de sa passion en proposant ses services aux entreprises. Il n'était pourtant pas destiné à cela après avoir écrit une thèse sur les manuscrits médiévaux médicaux.

Il a cependant toujours estimé qu'il était un artiste et qu'il voulait faire ce qui lui plait : “C'est le hasard mais j'ai toujours voulu être un artiste”.