SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoies
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

COUPE DU MONDE : ADIL RAMI RÉVÈLE ENFIN LA VÉRITÉ SUR L'ÉPISODE DE L'EXTINCTEUR

Lundi 28 Novembre - 18:00

Stars


Adil Rami, footballeur international français - © Icon Sport
Invité sur le plateau du "Mag" de Denis Brogniart, Adil Rami est revenu sur la fameuse affaire de l'extincteur. Une péripétie nocturne qui est entrée dans la mémoire des Bleus en 2018, lors de la dernière Coupe du Monde.


C'est au lendemain de la victoire, en 8e de finale contre l'Argentine lors de la Coupe du Monde de 2018, que l'incident nocturne est survenu, après une soirée bien animée. Ce jour-là, les Bleus étaient rentrés tardivement du restaurant, certains joueurs avaient eu l'idée d'aller retourner la chambre d'Adil Rami.

Pour se défendre, le footballeur avait eu la brillante idée de prendre un extincteur pour empêcher ses coéquipiers d'entrer dans sa chambre. Un gros nuage de poudre avait alors envahi le couloir des chambres des joueurs et surtout déclenché l'alarme incendie.

Résultat : tous les joueurs et membres du staff de l'équipe de France se sont retrouvés en-dehors du bâtiment à 4h00 du matin.


"J'ai fait une grosse bêtise, car on est tous restés dehors jusqu'à 5h00 du matin pendant une Coupe du monde. J'ai dérangé tout le monde, jusqu'aux femmes de ménage qui ont été obligées de tout nettoyer à 6h00 du matin. Il y avait de la poudre partout, on aurait dit la dernière scène du film 'Scarface'. C'était incroyable", a reconnu Adil Rami.

"Quand j'ai vu les pompiers et la police arriver à 5h00 du matin, car on ne peut pas désactiver l'alarme c'est la police, j'ai pensé à Poutine et à tout le monde", a ajouté le footballeur tout en rigolant.

Il est rapidement passé aux aveux


Après cet incident, les Bleus ont voulu garder leur esprit d'équipe en refusant de dénoncer le joueur. Mais, Adil Rami a constaté que son geste a eu des répercussions sur ses camarades. En effet, quelques heures plus tard, le joueur a retrouvé ses coéquipiers dans un état de fatigue assez avancé lors du repas. Il a alors pris la décision de tout dire à voix haute, alors que Blaise Matuidi avait répété quelques instants auparavant qu'il fallait protéger Adil Rami.

Malgré ses aveux, Adil Rami est resté avec les Bleus. Didier Deschamps a vu le bon côté de cet épisode et tout le groupe est reparti en mission Coupe du monde 2018.