SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

SAINT-ÉTIENNE : ON A TESTÉ POUR VOUS, LA CABINE "ANTI-COVID"

Jeudi 26 Novembre - 05:40

COVID-19


La cabine "anti covid" de l'Intermarché de Bellevue - © Radio Scoop
À l'Intermarché de Bellevue, une cabine « anti-covid » est à la disposition des clients, à l'entrée du magasin. Nous l'avons testé.


Lorsque vous allez faire vos courses, vous avez désormais pris l'habitude de mettre votre masque et de vous passer un peu de gel hydroalcoolique sur vos mains à l'entrée des magasins. Mais dans le quartier de Bellevue, à Saint-Étienne, l'Intermarché a décidé d'aller encore plus loin.

Dix secondes pour être en toute sécurité


Depuis quelques jours, une cabine est installée deux mètres après la porte d'entrée principale. Impossible de la rater en arrivant dans le magasin, le portique ressemble à celui d'un aéroport. Il s'agit d'un dispositif « anti covid ». Il permet de prendre la température des clients avant de pouvoir passer dans une cabine, qui via une lumière UV et une brume naturelle, désinfecte la personne.

Première étape, la désinfection des mains, avec du gel hydroalcoolique. Puis une prise de température. Pour cela, il faut se mettre face à une caméra. Celle-ci nous indique si nous sommes bien entre 36° et 37,8°. Et si jamais le masque est mal positionné sur le visage, la petite caméra le détecte et effectue un rappel à l'ordre "veuillez placer le masque protecteur".

Le passage par la cabine n'est pas obligatoire


Une fois que tout est "ok", il faut passer à l'intérieur du portique et faire un tour à 360 degrés dans la cabine. Un nuage nous entoure et une lumière UV s'allume. En moins de 10 secondes, le tour est joué. Ce passage par le portique n'est pas obligatoire, mais plusieurs clients jouent le jeu, comme Héléne. "C'est une très bonne idée, comme ça, on n'a pas de suspicion sur les personnes qui rentrent dans le magasin".

Sarah, une employée de l'enseigne, est quasiment tout le temps présente pour aiguiller les clients. "Ça ne dure pas longtemps et on conseille aux clients de renter avec leur cadis. Au final, ça rassure aussi les employés du magasin et tout le monde garde l'esprit tranquille pour faire ses courses".

La direction a investi un peu moins de 10.000 euros dans cette cabine. L'idée a été empruntée à l'Intermarché du Monastier-sur-Gazeille, en Haute-Loire, qui a également installé un cabine « anti-covid ».