SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

RHÔNE : UNE CINQUANTAINE D'ENFANTS SONT ARRIVÉS D'UKRAINE EN BUS

Jeudi 3 Mars - 13:00

Actu. locale


Un car - © Canva
Ce jeudi 3 mars, 52 réfugiés ukrainiens, principalement des enfants, sont arrivés à Saint-Pierre-de-Chandieu dans le Rhône. Ils sont partis de Lviv en Ukraine deux jours plus tôt.


Après 1.900 kilomètres depuis Lviv en Ukraine, une cinquantaine d'enfants sont arrivés à Saint-Pierre-de-Chandieu dans le Rhône ce jeudi 3 mars aux alentours de 9h30.

Ils étaient censés arriver à 3 heures du matin, mais à 5 heures le bus est tombé en panne, "à 80 km de la commune" a raconté l'adjointe à la communication Cécile Carretti.

52 réfugiés, principalement des enfants âgés de 2 à 17 ans, sont descendus du bus pour rencontrer leurs familles d'accueil. Venus sans leurs parents pour la plupart, certains d'entre eux connaissaient la commune et venaient une fois par an avec l'association de danse "les joyeux petits souliers".

La volonté de les accueillir à l'école


La mairie envisage d'intégrer ces enfants à l'école, et souhaite leur permettre de "participer aux activités sportives pour ne pas rester seuls dans leurs coins", et pouvoir ainsi "profiter des infrastructures de la ville". La plupart parlent un peu français et le comprennent.

D'autres bus pourraient arriver


Il n'est pas impossible selon la mairie que d'autres bus arrivent dans la commune dans les prochaines semaines. Pour l'instant, les enfants du premier voyage vont rester dans leurs familles d'accueil "on ne sait pas jusqu'à quand" a confié l'adjointe au maire. Certains enfants partiront dans d'autres familles membres de l'association dans le nord-ouest de la France.

En attendant, la commune poursuit les collectes de dons à destination de l'Ukraine. La mairie est d'ailleurs toujours à la recherche de bénévoles pour faire le tri dans les donations.