SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

RÉGIONALES 2021 : "UNION ESSENTIELLE", LA JEUNE LISTE QUI VEUT PLUS DE DÉMOCRATIE

Lundi 14 Juin - 05:30

Politique


Shella Gill mène la liste "Union Essentielle" en Auvergne-Rhône-Alpes. - © Léa Duperrin / Radio SCOOP
C'est une liste qui se dit citoyenne, sans étiquette ni couleur politique. Candidate aux régionales en Auvergne-Rhône-Alpes et en Occitanie, "Union Essentielle" milite pour davantage de libertés individuelles. Proche des milieux anti-masque ? La tête de liste s'en défend.


C'est une liste formée il y a à peine un mois, autour d'un mot d'ordre principal : "replacer le citoyen au cœur du pouvoir politique", comme l'explique Shella Gill, tête de liste. Naturopathe près de Lyon, elle assure que "la base, c'est-à-dire le peuple, n'est plus entendu."

Défense des libertés individuelles


La jeune liste ne se fait pas d'illusion quant à ses chances de l'emporter en juin prochain mais souhaite profiter de la campagne pour se faire entendre. "On se réunit, on fait remonter les propositions", poursuit Shella Gill qui évoque à la fois "le démantèlement des services publics", "la course permanente au profit" et enfin, "l'absence de considération pour l'environnement."

Parfois présentée comme proche des milieux anti-masque et anti-vaccin voire de certaines mouvances complotistes, la candidate proteste : "ce sont des arguments utilisés à notre encontre pour nous décrédibiliser. Nous ne sommes pas anti-masque ou anti quoi que ce soit", assure-elle.

Certaines publications partagées sur les réseaux sociaux peuvent clairement laisser planer le doute, comme le soutien à Jean-Marie Bigard (voir post Facebook ci-dessous)...



Autre exemple : ce tweet qui recense des prises de position de Shella Gill.



"On défend simplement les libertés de chacun. La liberté de choisir son traitement médical, la liberté de se faire vacciner ou non", détaille Shella Gill.

À n'en pas douter, la crise sanitaire a eu un impact conséquent dans la formation d'"Union Essentielle". La gestion de la crise jugée jugée opaque, "sans concertation des citoyens". Et aujourd'hui, la volonté d'en finir avec "un système arrivé à bout de souffle", conclut la candidate.



Revenez plus tard pour un autre sondage ! ;)