SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

PUY-DE-DÔME : NOUVELLE VICTOIRE EN APPEL POUR LE BOULANGER CONTRE FACEBOOK

Mercredi 16 Janvier - 12:34

Actu. locale


Depuis l'incident, Philippe Seramy a ouvert sa propre page Facebook. - © Hugo Frances
En février 2018, le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand avait condamné Facebook pour usurpation d'identité après la création d'une page frauduleuse au nom de la boulangerie de Philippe Séramy, à Bourg-Lastic. Le géant du net avait fait appel et a été une nouvelle fois condamné.


David aura donc remporté son deuxième combat contre Goliath. Philippe Séramy, un boulanger de 54 ans à Bourg-Lastic, a de nouveau fait condamner Facebook, a-t-on appris ce mercredi 16 janvier. Le tribunal de grande instance de Riom "a doublé les montants que Facebook était condamné à payer en première instance" d'après le boulanger.

Facebook déjà condamné

Pour rappel, le tribunal de Clermont-Ferrand avait donné raison au boulanger, en condamnant le géant américain à livrer sous trois jours les données de l'utilisateur du réseau qui avait usurpé l'identité de l'artisan. Saisi en référé, le président du tribunal avait reconnu dans son délibéré "un trouble manifestement illicite subi par M. Seramy, à qui Facebook doit verser 2.000 euros pour les dommages et intérêts et 2.500 euros pour les frais de procédure".

"Le combat n'est pas fini"

Philippe Séramy s'est dit "très heureux" de cette condamnation en appel du réseau social. Mais pour lui, ce "n'est pas encore la victoire finale". "L'enquête sur le créateur de la page Facebook à l'origine de l'histoire est toujours en cours", indique le boulanger. "Le combat n'est pas fini, mais c'est déjà une première étape".