SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

PUY-DE-DÔME : DES SATISFACTIONS, MAIS AUSSI DES INQUIÉTUDES POUR LES THERMES DE ROYAT

Jeudi 18 Novembre - 05:00

Actu. locale


Les Thermes de Royat, aux portes de Clermont-Ferrand - © Marielsa Niels
La saison thermale 2021 s'est achevée le 30 octobre dernier aux thermes de Royat (Puy-de-Dôme). La saison a une nouvelle fois été perturbée par la crise sanitaire, mais le bilan reste satisfaisant. Plusieurs points inquiètent toutefois la direction des thermes en vue des prochaines années.


Les curistes sont rentrés chez eux et les thermes de Royat (Puy-de-Dôme) ont fermé leurs portes à la fin du mois d'octobre. Malgré une saison encore perturbée par la crise sanitaire, avec une ouverture retardée, le bilan est plutôt satisfaisant. Mais certains points suscitent l'inquiétude pour les prochaines années.

Beaucoup de nouveaux curistes


En 2021, malgré une ouverture retardée, les thermes de Royat ont accueilli 4 501 curistes.

"La bonne nouvelle, c'est que notre fréquentation de nouveaux curistes est maintenue. La fréquentation des cures libres, comme les cures du soir, représente 85 % de la fréquentation de 2019. Donc on est plutôt sur une bonne fréquentation, dans un nouveau modèle de cure", se félicite Dominique Ferrandon, le directeur des thermes de Royat.

La clientèle locale auvergnate est aussi très présente.



Mais des motifs d'inquiétude


Ces bonnes nouvelles sont tempérées par deux gros points noirs, qui inquiètent en vue des prochaines saisons.

D'abord le manque de médecins libéraux, qui font de la médecine thermale. "Il n'y a pas une station thermale aujourd'hui qui ne cherche pas des médecins. En 2018 il y avait huit médecins à Royat, qui assuraient les suivis de cure et les injections. Aujourd'hui ils sont cinq", s'inquiète Dominique Ferrandon.

L'autre préoccupation est partagée par de nombreux chefs d'entreprises, qui peinent à recruter. Une partie des saisonniers est partie en cours de saison, pour intégrer des formations et changer de voie.

Si tout va bien, les thermes de Royat rouvriront leurs portes le 4 avril 2022.