SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

(MÀJ) VOGUE DES NOIX DE FIRMINY : APRÈS LE DRAME, LA FÊTE EST TERMINÉE

Vendredi 18 Octobre - 11:15

Actu. locale


Les forains quittent la place du Breuil, à Firminy - © Anthony Perrel
Après des heures de négociations avec les forains, le maire, Marc Petit, annonce ce vendredi que la grande majorité d'entre eux a décidé de ne pas continuer la vogue, après le drame survenu lundi soir.


Mise à jour 14h15

Une marche blanche a lieu depuis 14h entre la rue de la Malafolie et la rue Jean Jaurès, près des lieux du drame.



La marche blanche à Firminy © Anthony Perrel


Mise à jour à 12h30

Une plainte a été déposée par les forains à la suite de la découverte de tags menaçants à leur encontre.

"Ils sont très touchés par ce drame. Ils ne supportent pas d'être mis dans le même sac, à cause d'un seul qui a failli", a déclaré le maire de Firminy, Marc Petit, lors d'un point presse. Il précise également qu'ils ne paieront pas de droits d'occupation de place.

La majorité d'entre eux continue de démonter les installations. De son côté, la mairie s'est engagée à ce que la vogue revienne l'an prochain à Firminy. Elle prendra par ailleurs en charge la moitié des frais de rapatriement du corps de la victime à Mayotte.

11h15

C'est toujours l'émotion et le recueillement à Firminy, quatre jours après le drame à la fête foraine. Pour rappel, un accident de manège a fait un mort, une jeune femme de 23 ans, et une blessée grave, une jeune femme de 20 ans.

La famille de la victime voulait que la vogue soit définitivement annulée, mais certains forains plaidaient pour qu'elle reprenne jusqu'à dimanche. D'autres avaient déjà pris la décision de partir, notamment après la découverte de tags menaçants sur des manèges et des stands, comme "forains assassins".

"Une décision de grand respect pour la famille"

Dans ce contexte, la mairie a pris la décision d'arrêter la vogue, qui était de toute façon fermée depuis mardi. Mais c'est juridiquement très compliqué d'imposer l'arrêt total. Il a donc fallu discuter avec les forains jusque tard, ce jeudi soir.

Et la décision a été validée : aucun manège ne fonctionnera place Chanoine Chausse, là où s'est déroulé ce drame. "Autant les 250 forains ne sont en aucun cas responsables de l'accident mortel, autant je leur ai demandé très fortement qu'aucun manège ne fonctionne place Chanoine Chausse. Ce souhait a été pris en compte : je les en remercie très fortement, ils ont été eux aussi très touchés, très peinés par ce drame", confie Marc Petit dans ce communiqué.

Des fleurs déposées sur les lieux du drame, à la vogue des Noix de Firminy © Anthony Perrel

Par solidarité avec leurs collègues de la place, la grande majorité des forains a décidé de ne pas continuer la vogue. "C'est une décision de grand respect pour la famille, étant entendu que l'ensemble des forains respectent toutes les conditions de sécurité dans la gestion de leur métier, et subissent cette situation. Je condamne d'ailleurs les tags inacceptables à leur encontre et les propos irrespectueux qui ont pu être tenus de manière très minoritaire", précise l'élu appelou.

Ce dernier en dira plus lors d'un point-presse à partir de 12h15. En attendant, il assure que la vogue des Noix "sera bien évidemment reconduite l'année prochaine". De leur côté, les forains continuent de quitter progressivement les lieux.

À noter qu'une marche blanche sera organisée, ce vendredi, en hommage à la victime. Elle s'élancera à 14h00, rue de la Malafolie, à la limite avec le Chambon-Feugerolles, pour rejoindre la rue Jean-Jaurès, près des lieux du drame.

►Actualité locale

Drame de Firminy : le gestionnaire des deux manèges mis en examen

Il est poursuivi pour homicide et blessures involontaires....