SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : ILS PROTESTENT CONTRE LA SUPPRESSION DES POSTES DE CPE

Jeudi 11 Mars - 01:00

Actu. locale


Les manifestants contre la suppression de poste de CPE dans les collèges et lycées - © Valentin Chenard
Une centaine de personnes se sont rassemblées ce mercredi à 14 heures, pour dénoncer la suppression de dix postes de CPE dans les collèges et lycées de l'Académie de Lyon, regroupant le Rhône, l'Ain et la Loire, pour la rentrée prochaine.


Ils veulent se faire entendre. Ce mercredi, à l'appel de l'intersyndicale (FO, SNES, CGT, SNALC, SGEN, CNT et Sud), une centaine de manifestants se sont donnés rendez-vous devant le rectorat de Lyon pour protester contre les suppressions de poste au sein de l'Éducation Nationale, en particulier concernant les postes de Conseiller Principal d'Éducation (CPE).

Exemple au Lycée Rabelais de Dardilly


Parmi les manifestants se trouvaient des professeurs et les trois CPE du Lycée François Rabelais de Dardilly, au nord de Lyon. Dans cet établissement de 1 200 élèves et apprentis, un poste de CPE pourrait être supprimé. Même si elle n'est pas directement touchée, Catherine Boucansaud est inquiète, "pour deux choses, déjà pour notre collègue qui risque de partir alors qu'elle ne l'a pas choisi. Mais aussi pour mon collègue et moi qui resteront, puisque nous allons évidemment subir ce départ", nous explique-t-elle.

Nicolas Chafard, enseignant de Lettres et d'Histoire dans le Lycée François Rabelais soutient lui ses collègues : "un CPE, c'est embêtant de le perdre, parce que ça veut dire moins de moyens de surveillance dans un contexte sanitaire difficile, on a un gros internat avec plus de 300 jeunes, c'est un manque pour les élèves mais aussi pour les parents, c'est vrai qu'un CPE, il est un peu privilégié dans le lien avec les familles".

Les manifestants attendent évidemment des réponses concrètes du rectorat pour éviter les suppressions de postes.