La centrale nucléaire du Bugey parmi les plus risquées de France ? - Radio Scoop

SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Bellegarde
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LA CENTRALE NUCLÉAIRE DU BUGEY PARMI LES PLUS RISQUÉES DE FRANCE ?

Jeudi 8 Février - 11:02

Actu. locale


Centrale nucléaire du Bugey
C'est ce qu'affirment deux journalistes dans un livre publié ce mercredi initulé "Nucléaire, danger immédiat".

Thierry Gadault et Hugues Demeude parlent même de "Fukushima français", en relation avec l'accident nucléaire de cette centrale du Japon après un séisme (trois de ses six réacteurs sont entrés en fusion totale, générant énormément de rejets radioactifs dans l'océan Pacifique et la zone alentour, depuis interdite à la population).

Si la centrale du Tricastin, dans la Drôme, est décrite comme la centrale la plus dangereuse de France, celle du Bugey, à Saint-Vulbas est aussi pointée du doigt. Les risques sont liés, selon les auteurs, à une "éventuelle rupture du barrage de Vouglans ou une fuite de l'enceinte de confinement du réacteur n°5."

Ce réacteur n°5 figure à la 2ème place du palmarès des "cuves nucléaires les plus dangereuses" et 5ème pour les "enceintes les plus dangereuses".

La réponse d'EDF : tout est fait pour assurer la sécurité des centrales


Dans un communiqué de presse, EDF répond à ces attaques : "la majorité des éléments présentée est connue de longue date et a fait l'objet de communication transparente tant avec l'Autorité de Sûreté Nucléaire qu'avec le public."

"En revanche, les faits présentés comme nouveaux sont faux", et notamment "la liste des cuves présentées comme « fragilisées par des fissures de même type que les défauts belges », ou la façon dont les contrôles auraient été pratiqués dans le temps sur les cuves du parc nucléaire français".

"EDF rappelle que la sûreté nucléaire est sa priorité absolue. L'industrie nucléaire est la plus contrôlée au monde et l'entreprise se conforme intégralement à l'ensemble des prescriptions de l'ASN qui réalise chaque année plus de 400 inspections sur le parc nucléaire français, de façon programmée ou inopinée."

EDF rappelle aussi que 4 milliards d'euros par an ont été investis ces dernières années pour la maintenance de ses installations en France.

Et de terminer son communiqué de presse en soulignant qu'elle pourrait entamer des poursuites pour diffamation.


@RadioScoopInfos