SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE : EMMANUEL MACRON RÉÉLU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Dimanche 24 Avril - 17:00

Elections


Bureau de vote
Emmanuel Macron a remporté le second tour de l'élection présidentielle dimanche 24 avril avec des 58,2% voix contre 41,8% à Marine Le Pen. Suivez le direct.


22H15 : Emmanuel Macron promet une "méthode refondée" pour être "le président de tous"
"Cette ère nouvelle ne sera pas la continuité du quinquennat qui s'achève mais l'invention collective d'une méthode refondée pour cinq années de mieux au service de notre pays, de notre jeunesse", a assuré le président sortant lors de son discours de victoire depuis le Champ de Mars à Paris.

"Je veux remercier l'ensemble des Françaises et des Français qui, au premier puis au deuxième tour, m'ont accordé leur confiance afin de faire advenir notre projet pour une France plus indépendante, une Europe plus forte. Et par des investissements et des changements profonds, continuer d'assurer des progrès concrets pour chacun, en libérant la créativité, l'innovation dans notre pays, et pour faire de la France une grande nation écologique", a déclaré Emmanuel Macron.

"Je sais aussi que nombre de nos compatriotes ont voté ce jour pour moi non pour soutenir les idées que je porte mais pour faire barrage à celles de l'extrême-droite. Et je veux ici les remercier et leur dire que j'ai conscience que ce vote m'oblige pour les années à venir", a poursuivi le chef de l'État.

"Je sais que pour nombre de nos compatriotes, qui ont choisi aujourd'hui l'extrême droite, la colère et les désaccords qui les ont conduits à voter pour ce projet, doivent aussi trouver une réponse. Ce sera ma responsabilité et celle de ceux qui m'entourent", a-t-il déclaré.
20H45 : "on va contrer ce pouvoir lors des législatives"

Les militants du Rassemblement national en Auvergne-Rhône-Alpes sont déçus, mais ils se projettent déjà sur les élections législatives.



20H30 : Marine Le Pen voit dans son score "une éclatante victoire"
"Les idées que nous représentons arrivent à des sommets (...) Le résultat représente en lui-même une éclatante victoire", a déclaré la candidate du Rassemblement national depuis son QG électoral dimanche soir.

"Nous lançons ce soir la grande bataille électorale des législatives. Je mènerai cette bataille aux côtés de Jordan Bardella, avec tous ceux qui ont eu le courage de s'opposer à Emmanuel Macron au second tour, avec tous ceux qui ont la France chevillée au corps", a-t-elle ajouté.

"Le RN œuvrera à unir tous ceux d'où qu'ils viennent qui veulent se rassembler et rassembler leurs forces contre Emmanuel Macron afin de présenter ou de soutenir des candidats partout", a-t-elle lancé.

"Je n'ai aujourd'hui aucun ressentiment dans cette défaite" et "je ne peux m'empêcher de sentir une forme d'espérance (...) Cette France trop oubliée, nous, nous ne l'oublions pas", a souligné Mme Le Pen.

20H: Emmanuel Macron victorieux
Selon les premiers résultats, encore provisoires, le président sortant l'emporte devant Marine Le Pen. Emmanuel Macron obtient entre 57,6% et 58,2% des suffrages, selon les estimations disponibles à 20h00. Il devient, à 44 ans, le premier président de la Ve République réélu hors cohabitation.



Marine Le Pen enregistre sa troisième défaite à la présidentielle, mais à un niveau élevé inégalé pour l'extrême droite, qui devrait rester une force dominante de l'opposition à Emmanuel Macron.

La candidate du Rassemblement national a réuni autour de 42% des voix selon les estimations, soit environ 8 points de plus qu'en 2017, quand elle avait déjà affronté le même adversaire.





19H45 : quelle participation dans les 9 arrondissements de Lyon ?
Le taux de participation à 19h s'établit à 72,83 %, il était de 78,97 % au 1er tour. En revanche, cette participation est légèrement en hausse par rapport au 2nd tour de 2017 (72,07 %).

19H15: abstention, votes blancs et votes nuls, ces facteurs qui font aussi l'élection
L'abstention devrait atteindre 28%, soit 2,5 points de plus qu'en 2017 (25,44%), selon les estimations convergentes de quatre instituts de sondage, mais sans atteindre le record de 1969 (31,3%).

Un taux de participation en baisse en France, par rapport à 2017 (65,30%) mais aussi par rapport au 1er tour.

Jamais une abstention aussi forte n'a été enregistrée à un second tour d'une présidentielle, à l'exception du record de 1969, quand les électeurs de gauche avaient, à l'appel du candidat communiste éliminé au 1er tour, massivement refusé de choisir entre "bonnet blanc et blanc bonnet" (Georges Pompidou et Alain Poher).

Et c'est seulement la 3e fois, après 1969 et 2017, que l'abstention augmente entre deux tours de présidentielle, alors que la règle était plutôt jusque-là à la remobilisation électorale pour le tour décisif.

Comme en 2017, des millions de Français ont donc refusé de départager Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Il faudra également surveiller de près les bulletins blancs et nuls, qui avaient alors atteint un record: plus de 3 millions de bulletins blancs et un million de bulletins nuls du 2e tour de 2017.

Taux de participation en Auvergne-Rhône-Alpes à 17 heures


Le taux de participation en France pour le second tour de la présidentielle 2022 est de 63,23% à 17 heures. Un chiffre en baisse de près de 2 points par rapport à 2017. Dans la Région, le taux de participation à 17 heures est de 64,43%.

- Rhône : 62,62%, un chiffre en forte baisse par rapport à 2017 où la participation était de 65,22 %
- Loire : 64,43, un chiffre similaire par rapport à 2017 où la participation était de 64,92 %
- Puy-de-Dôme : 63,93%, en nette baisse par rapport à 2017 où la participation était de 70,29 %
- Ain : 67,93% en légère baisse par rapport à 2017 où la participation était de 68,44 %
- Haute-Loire : 69,64 %, un chiffre en légère hausse par rapport à 2017 qui était de 68,66%
- Isère : 59,90% en baisse par rapport à 2017, où la participation était de 62,30 %
- Drôme : 64,65% contre 65,77%
- Savoie : 65,78% contre 65,28% en 2017
- Haute-Savoie : 64,91% contre 65,37%
- Ardèche : 66,32% contre 65,40% en 2017
- Allier : 66,86% contre 72,64%
- Cantal : 67,48% contre 71,29%

Taux de participation en Auvergne-Rhône-Alpes à midi


Le taux de participation en France pour le second tour de la présidentielle 2022 est de 26,41%. Un chiffre en baisse de près de 2 points par rapport à 2017. Dans la Région, le taux de participation à midi est de 28,91%. C'est plus que pour la France entière, mais c'est en nette diminution par rapport à 2017 (30,15%).

- Rhône : 29,34%, un chiffre similaire à 2017 où la participation était de 29,77%.
- Loire : 30%, un chiffre en hausse par rapport à 2017 où la participation était de 27,23%
- Puy-de-Dôme : 26,08%, en nette baisse par rapport à 2017 où la participation était de 31,07%
- Ain : 33,92% en nette hausse par rapport à 2017 où la participation était de 30,46% (3e département où l'on a voté le plus en France)
- Haute-Loire : 31,79%, un chiffre en légère baisse par rapport à 2017 qui était de 32,28%
- Isère : 24,31%, en baisse par rapport à 2017, où la participation était de 26,55%.
- Drôme : 29,75% contre 28,53%
- Savoie : 30.13% contre 27,73% en 2017
- Haute-Savoie : 28,29% contre 28,97%
- Ardèche : 31,17% contre 32,81% en 2017
- Allier : 30,77% contre 33,10%
- Cantal : 30,92% contre 33,35%

C'est l'heure de voter. Les bureaux de vote ont ouvert dimanche à 8 heures en France métropolitaine pour le second tour de la présidentielle où quelque 48,7 millions d'électeurs sont appelés à choisir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Les bureaux de vote restent ouverts jusqu'à 19 heures, 20 heures dans les grandes villes de la région Auvergne-Rhône Alpes. Retrouvez ici les taux de participation par département, à partir de midi.