SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

COMMENT ÇA SE PASSE AILLEURS ? ÉPISODE 8 AU CANADA

Lundi 30 Mars - 05:30

COVID-19


Toronto - © Facebook Toronto City
Depuis une semaine, en pleine crise du coronavirus, Radio Scoop vous fait voyager, en recueillant des témoignages de personnes originaires d'Auvergne-Rhône-Alpes expatriées aux quatre coins du monde. Ce lundi, direction le Canada.


Après l'Argentine, le Brésil, l'Algérie et l'Australie, direction l'Amérique du Nord et le Canada. Sur place, les écoles et les enseignes non essentielles sont fermées, mais le confinement total n'a pas été encore été décrété.

On ne peut pas faire ses courses sans gants


Anne-Marie, native de Saint-Etienne vit depuis plus de 30 ans au Canada,près de Toronto. "Je suis dans une maison, avec mon mari et ma fille de 22 ans qui suit désormais ses cours à l'université en ligne. J'ai mes parents et beaux parents qui n'habitent pas loin, mais on ne va plus les voir, malheureusement. On ne prend pas de risque".

Pourtant, s'il est recommandé par les autorités, le confinement des Canadiens n'est pas encore obligatoire. "Les habitants sont disciplinés et jouent le jeu, explique Anne-Marie, personnellement je continue de travailler car je suis employée dans une société pharmaceutique, donc en ce moment c'est boulot, maison, supermarché... Et c'est tout !"

Sur place, la Ligérienne décrit une situation différente de chez nous, "on n'est pas encore dans la position de l'Europe", note-t-elle. Car si le Canada a été surpris par le phénomène, il tente de s'adapter, "au début, on a subi une pénurie de masques, de gants et de gels hydroalcooliques. Mais depuis, on a reçu des stocks"

Ainsi, à l'entrée des supermarchés des gants sont distribués. "C'est obligatoire, sinon on ne rentre pas dans les supermarchés".