SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CLERMONT-FERRAND : UNE CHARTE D'ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE ÉTABLIE POUR LA VILLE

Mardi 25 Juin - 06:00

Actu. locale


Une place de stationnement réservée aux personnes handicapées - © CHAMPARDENNAISAXONAIS / Pixabay / CC2.0
La mairie de Clermont-Ferrand a présenté ce lundi la charte d'accessibilité qu'elle préparait depuis près de deux ans.


De nombreuses associations ont participé à l'élaboration de cette charte : APF France Handicap, l'ASM Handisport ou encore le DAHLIR qui aide les personnes handicapées à accéder aux loisirs.

L'idée étant de rendre la ville accessible aux personnes en situation de handicap à tous les niveaux : transports, voirie, sport, culture, éducation… Et il y a encore un peu de travail à faire, notamment au niveau des transports.

Une rencontre avec le SMTC

Au centre-ville de Clermont-Ferrand, pas de soucis majeurs à signaler. Mais en dehors... "De Pont-du-Château à Clermont, aucun quai n'est accessible aux personnes en fauteuil roulant. En général, les cars ne sont pas accessibles non plus, sans oublier qu'il faut former les chauffeurs aussi", explique Jean-Claude Montagne, coordonnateur du collectif départemental pour l'inclusion des personnes en situation de handicap.

"On a une rencontre prévue avec les responsables du SMTC. Il y a la volonté de travailler, il faut que tout le monde s'y mette pour avancer dans l'intérêt de toute la population", conclut-il.

Clermont-Ferrand n'a pas à rougir pour autant, la ville est généralement bien placée en terme d'accessibilité sur le baromètre de l'APF France Handicap. La ville a d'ailleurs récemment acquis une balançoire pour fauteuil roulant au jardin Lecoq… une première en France !



En octobre, elle va proposer au conseil métropolitain de passer au logement 100% accessible. Seules deux autres villes en France l'ont fait jusqu'à présent : Paris et Nantes.