SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CLERMONT-FERRAND : LES PRÉCISIONS D'OLIVIER BIANCHI SUR LE PASSAGE À 30 KM/H

Mardi 21 Septembre - 05:00

Actu. locale


Le carrefour de l’avenue de la République et de la rue d’Estaing, à Clermont-Ferrand - © Google Maps
La vitesse maximale autorisée passera à 30 km/h dans les rues de Clermont-Ferrand à compter du 1er décembre 2021. La mesure, annoncée dans le programme d'Olivier Bianchi, a beaucoup fait réagir.


La mesure était annoncée dans le programme de campagne, mais son annonce a surpris plus d'un Clermontois. La vitesse maximale autorisée passera à 30 km/h dans les rues de Clermont-Ferrand, à compter du 1er décembre 2021.

Objectif : apaiser la ville


Il n'y a pas de carte précise des zones concernées par l'abaissement de la vitesse maximale autorisée. "C'est simple : les rues actuellement limitées à 70 km/h vont passer à 50 km/h, celles limitées à 50 vont passer à 30" explique le maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi.



Des villes comme Grenoble ont déjà pris cette décision. Lyon passera aux 30 km/h au printemps 2022 et même Saint-Étienne se pose la question.

"Cela a pour objectif d'apaiser la ville, de réduire les nuisances sonores et l'accidentologie", précise Olivier Bianchi. "Pour la pollution c'est plus compliqué, puisqu'il y a des études contradictoires", ajoute le maire.

"Il n'y a pas d'autres solutions. La ville est complètement embolisée par les bouchons, donc il faut qu'on arrive à réduire le nombre de véhicules où il y a une seule personne dedans. Nous devons partager l'espace public donc faites du covoiturage, faites de l'autopartage, prenez les transports en commun ! Comme ça, ceux qui, comme les artisans, sont obligés de prendre leur voiture iront mieux", martèle Olivier Bianchi.

Pas d'aménagements ni de contrôles dans les premiers temps


Pas de panique, il n'y aura pas de contrôles intensifs le 1er décembre au matin. Pas d'aménagements urbains non plus, le temps que les automobilistes prennent leur marques.

"On va essayer de laisser progressivement s'installer les choses puis petit à petit, au fur et à mesure que ce sera nécessaire il y aura des aménagements urbains. Il y aura aussi de temps en temps des contrôles pour vérifier que la moyenne baisse", détaille le maire de Clermont-Ferrand, qui ajoute "je ne comprends pas très bien la polémique, parce que je n'ai pas l'impression qu'on roule à 50 de moyenne quand on fait un déplacement en journée".

Seule la ville de Clermont-Ferrand est concernée par ces mesures, pas le reste de l'agglomération. Le tramway et les bus, quand ils circuleront dans un couloir dédié, ne seront pas non plus concernés.