SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CLERMONT-FERRAND : LE RÉSEAU DE TRANSPORTS EN COMMUN VA ÉVOLUER

Vendredi 18 Décembre - 17:45

Actu. locale


Les nouveaux bus GNV mis en service en avril 2017, à Clermont-Ferrand - © Agathe Rigo
Les élus de Clermont Auvergne Métropole ont présenté les futurs aménagements du réseau de transports en commun de l'agglomération clermontoise ce vendredi. De nombreux changements sont prévus d'ici 2026.


Il n'y aura pas de deuxième ligne de tramway à Clermont-Ferrand. Le maire et président de la métropole Olivier Bianchi l'a confirmé ce vendredi 18 décembre, à l'occasion d'une conférence de presse. Mais le réseau de transports en commun va beaucoup évoluer d'ici 2026, en particulier les lignes B et C. Et les Auvergnats auront leur mot à dire.

Des bus à haut niveau de service


D'ici le 1er janvier 2026, tout le réseau de la T2C va évoluer, mais ce sont les lignes B et C qui vont le plus changer.

Pas de tram donc, mais des bus à haut niveau de service, "proche du service de la ligne de tramway," promet le président du syndicat mixte des transports en commun, François Rage.

Autre nouveauté, une amplitude horaire élargie, les bus circuleront à partir de 5 heures du matin et jusqu'à 1 heure. Il y aura, aux heures de pointe, un bus toutes les 6 minutes et sur de nombreuses portions, ils circuleront sur une voie dédiée.

Le tracé de la ligne B sera rallongé, pour aller de Royat à Aulnat et l'aéroport. La ligne C circulera toujours entre Durtol et Cournon-d'Auvergne, mais pourrait à l'avenir desservir le Zénith d'Auvergne et la Grande Halle. En tout ce sont 7 communes qui seront traversées par ces bus à haut niveau de service et 70 000 habitants touchés.



L'objectif affiché c'est de mettre tous les habitants de la métropole à moins de 30 minutes d'un service essentiel.

Le plus grand projet du mandat ?


Pour Olivier Bianchi, ce projet est tout simplement "le plus grand projet du mandat". Car en parallèle de la restructuration des lignes de bus, Clermont Auvergne Métropole va aussi aménager de nouvelles pistes cyclables et planter 1 000 arbres le long des voies.

Le coût du projet est pour l'instant estimé entre 240 et 280 millions d'euros hors-taxe.

Une consultation publique en 2021


Les grandes lignes du projet sont déjà connues, mais une consultation publique sera organisée à partir du 11 janvier 2021 et jusqu'au 31 mars.

Cette consultation publique permettra d'affiner les parcours et de prendre en compte les attentes des utilisateurs du réseau de transports en commun.



L'enquête publique se fera en 2022 et les travaux débuteront en 2023. Ce nouveau réseau doit entrer en service début 2026.