SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CLERMONT-FERRAND : LE RÉSEAU DE TRANSPORTS EN COMMUN SE MODERNISE

Mardi 5 Janvier - 05:00

Actu. locale


Bus hybride testé à Clermont - © Tiphaine Coulon
Les élus de Clermont Auvergne Métropole ont présenté les grandes évolutions du réseau de transports en commun. Objectif, agir maintenant pour faire reculer la place de la voiture en ville d'ici 2026 et éviter l'engorgement de la métropole.


Certes, il n'y aura pas de deuxième ligne de tramway à Clermont-Ferrand, mais d'ici 2026, le réseau de transports en commun doit beaucoup évoluer pour s'adapter aux nouveaux usages des habitants.

Mais même avec des lignes de bus renforcées, l'objectif affiché reste le même : faire diminuer la part de la voiture en ville.

Éviter un engorgement total de la métropole


Olivier Bianchi, le maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole le sait, les bouchons dans sa ville ne sont pas comparables avec ceux que peut connaître une ville comme Lyon.

"Mais on voit apparaître au carrefour des pistes, à Jaude ou à Delille des bouchons qui ne sont pas les mêmes qu'il y a 15 ans" note l'élu.

L'idée de ce nouvel aménagement du réseau, c'est de prolonger la ligne B jusqu'à l'aéroport d'Aulnat et de modifier le tracé de la ligne C pour la faire passer devant le Zénith d'Auvergne et la Grande Halle. Mais c'est aussi de faire circuler les bus des lignes B et C sur des voies réservées.



Une idée que ne valide pas le maire de Chamalières. Louis Giscard d'Estaing a fait part de son opposition, expliquant que sur sa commune, cela n'est pas possible.

"Si demain, sur les quelques centaines de mètres dans Chamalières vous n'êtes pas en site propre alors que dès que vous passez le boulevard, vous entrez dans Clermont-Ferrand et vous êtes en site propre comme sur le reste de la métropole, il risque d'y avoir des gens qui ne seront pas contents de mettre plus de temps pour circuler entre le carrefour Europe et la place de Jaude que pour aller de la place de Jaude aux lycées de l'avenue Carnot" s'inquiète Olivier Bianchi.

"Il faut que l'on ait un débat serein et que l'on regarde, insiste le président de Clermont Auvergne Métropole. S'il y a un site propre ici, est-ce qu'il y a des opportunités de faire passer le flux de voitures ailleurs ? Si ce n'est pas possible, alors peut-être qu'il n'y aura pas de site propre".

Olivier Bianchi rappelle que ce sont les élus de la métropole qui auront le dernier mot. Mais la population est aussi invitée à s'exprimer sur le sujet. Une consultation publique est organisée du 11 janvier au 31 mars 2021.