SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CLERMONT-FERRAND : DES CONTRÔLES DES FRAUDES POUR LES FÊTES DE FIN D'ANNÉE

Lundi 9 Décembre - 04:30

Actu. locale


Les contrôles de répression des fraudes vont se multiplier pour les fêtes de fin d'année. - © Agathe Rigo
Les agents de la répression des fraudes et de la direction générale de l'alimentation ont lancé l'Opération des Fêtes de Fin d'Années.


Ils étaient au centre Leclerc de la Pardieu mercredi 4 décembre. Entre novembre et janvier 2018, 167 contrôles ont été effectués dans le Puy-de-Dôme dans le cadre de cette opération.

Certains objets doivent avoir l'étiquette "CE"


Décorations de Noël, guirlandes électriques, jouets... tout y passe. "Il y a des décorations de Noël qui sont recouverts d'un produit blanc, chimique et c'est un produit inflammable donc il est important de vérifier qu'il y a bien les informations précisant ce danger", explique Pierre-Yves Le Loc'h, chef du service concurrence, consommation et répression des fraudes du Puy-de-Dôme.



Le consommateur peut faire certaines vérifications lui-même. Sur les guirlandes électriques ou les jouets par exemple, il faut qu'un marquage CE soit appliqué. "Il signifie qu'il y a eu des auto-contrôles de fait selon les normes réglementaires", détaille Pierre-Yves Le Loc'h.

On peut vérifier également qu'il y a une notice d'utilisation, qu'elle est bien en français et qu'elle comporte les avertissements d'usage. "Par exemple, les guirlandes ne doivent pas être branchées sur une multiprise", précise l'enquêteur.

Une approche préventive


Direction ensuite le rayon poissonnerie du magasin. "C'est assez plaisant parce qu'ils ne sont pas là pour faire de la répression mais pour nous accompagner dans nos projets, nous améliorer", déclare Jérémy Clair, le responsable du rayon. "La dernière fois, ils nous ont fait arrêter les pulvérisations d'eau sur les coquillages parce que c'était interdit, c'est considéré comme du trempage, comme si on les remettait dans l'aquarium. On l'a appris comme ça", raconte-t-il.

Là encore, le consommateur peut vérifier certains éléments par lui-même : "Bien regarder l'aspect du poisson, sa brillance, l'œil... surtout pas vitreux ! Regarder aussi l'affichage, la zone de pêche... si les informations manquent, le consommateur peut demander à voir où a été pêché ce poisson", explique l'une des enquêtrices.

Pour ce mercredi 4 décembre, rien à signaler à la fin du contrôle. D'autres auront lieu jusqu'au 15 janvier dans le cadre de cette opération, notamment sur des marchés de Noël. Les agents en profitent pour inciter les artisans à prendre contact avec eux pour bien se mettre au fait des normes existantes sur les jouets par exemple.

Des contrôles ont également lieu tout au long de l'année.



Revenez plus tard pour un autre sondage ! ;)