SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Bellegarde
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

BOURG-EN-BRESSE : DES BOÎTES DANS LES RESTOS POUR LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

Mardi 9 Octobre - 05:00

Actu. locale


Gourmet Bag - © Delphine Convert
La Communauté d'Agglomération du grand bassin de Bourg-en-Bresse offre des boites en cartons étiquetées "gourmet bag" aux 20 premiers restaurateurs qui en feront la demande. L'idée est de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Ramenez chez vous ce que vous n'avez pas terminé au restaurant. En France, c'est encore loin d'être une habitude !
Pour inciter les clients à faire la démarche, la Communauté d'Agglomération du grand bassin de Bourg-en-Bresse offre des boîtes en carton étiquetées “gourmet bag” aux restaurateurs du territoire. Le "gourmet bag", c'est la version française du doggy bag.

Près d'1 personne sur 2 ne finit pas son assiette au restaurant

Selon une enquête menée par l'agglomération de Bourg, 42 % des personnes interrogées confient ne pas toujours finir leur assiette au restaurant, comme Théo, 17 ans : "ça arrive que j'en laisse quand il y en vraiment trop dans l'assiette. Je sais que ça finit à la poubelle. Je ne sais pas pourquoi je n'ose pas demander." Hugo, son ami, lui a déjà franchi le pas : " je demande régulièrement pour ramener ce que je ne finis pas, je suis un petit mangeur. On a payé la nourriture donc autant ne pas la gaspiller."

12 restaurateurs participent pour l'instant à l'opération

Certains restaurateurs jouent déjà le jeu. C'est le cas de la brasserie "Les loges" au centre ville de Bourg-en Bresse qui participe à l'opération. Didier Berthillot, le chef de cuisine explique : "les portions sont adaptées par rapport à l'appétit des clients, donc on jette de moins en moins. Mais l'appétit de chacun est différent, donc si les gens demandent, on leur met à disposition des boîtes pour qu'il puissent ramener leur restes".

La honte de demander ou encore la peur de passer pour un radin sont souvent les principaux arguments des clients hésitants voir réfractaires au "gourmet bag".

En France selon l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), en restauration traditionnelle, le gaspillage alimentaire s'élève à 230 grammes par personne et par repas.
A partir de juillet 2021, les restaurateurs auront l'obligation de proposer à leurs clients un contenant pour qu'ils puissent ramener les restes de leurs repas.


@RadioScoopInfos