SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoies
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

AFFAIRE DE CHANTAGE : GILLES ARTIGUES PORTE PLAINTE CONTRE LE MAIRE DE SAINT-ÉTIENNE

Lundi 29 Aout - 15:21

Actualité


Gilles Artigues - © Twitter / @ArtiguesGilles
Gilles Artigues (UDI), ex-premier adjoint, a déposé plainte pour "chantage aggravé" ce lundi 29 août contre Gaël Perdriau (LR), le maire de Saint-Étienne (Loire).


C'est une longue enquête révélée par Mediapart ce vendredi 26 août qui éclabousse la mairie de Saint-Étienne (Loire) : l'ancien premier adjoint au maire, Gilles Artigues, serait la victime d'un incroyable complot orchestré par l'entourage de Gaël Perdriau.


Quelques jours après cette révélation, Gilles Artigues a déposé plainte ce lundi 29 août pour "chantage aggravé, guet-apens en bande organisée, détournement de fonds publics et non-dénonciation de faits délictueux" contre Gaël Perdriau. Selon le procureur de la République de Saint-Étienne, l'affaire a été dépaysée à Lyon.


Le maire nie toute implication


Selon Mediapart, l'élu derrière ces manigances serait Samy Kéfi-Jérôme. L'actuel adjoint en charge de l'éducation et de la jeunesse à Saint-Étienne aurait organisé un rendez-vous filmé avec un escort gay afin de piéger Gilles Artigues dans une chambre d'hôtel parisienne.


À la suite de cette enquête, Samy Kéfi-Jérôme, actuel conseiller régional délégué à la stratégie digitale, a été suspendu de ses fonctions par le président de la Région, Laurent Wauquiez.


Quant à Gaël Perdriau, ce dernier a déclaré ce samedi contester "formellement" avoir eu connaissance de ces images. Le maire de Saint-Étienne a ajouté qu'il se "réserve la possibilité" de porter plainte.