SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LES PARENTS D'ÉLÈVES DEMANDENT UN VRAI PROTOCOLE SANITAIRE DANS LES ÉCOLES

Mercredi 11 Novembre - 05:00

Actu. locale


Des enfants portant un masque - illustration - © DR
Une grève sanitaire a eu lieu ce mardi 10 septembre, organisée par plusieurs syndicats enseignants. Les associations de parents d'élèves se sont joints à leur appel.


Alors que le ministre de l'Education nationale a annoncé des aménagements dans les lycées, ils sont de plus en plus nombreux à réclamer que les classes soient dédoublées partout, de la maternelle à la terminale.

Agir pour éviter une fermeture complète des classes


La grève sanitaire de ce mardi 10 novembre a été organisée par plusieurs syndicats enseignants, mais les associations de parents d'élèves, comme la FCPE, se mobilisent aussi. Car les parents voient bien que le protocole est souvent très difficile à respecter, surtout pour les plus petits. Or c'est maintenant qu'il faut agir pour éviter une fermeture complète des classes comme ce fut le cas au printemps.

"La priorité est de laisser les enfants à l'école. On l'a bien vu, que ce soit dans le premier degré et dans le secondaire, ce confinement a creusé les inégalités sociales, économiques et numérique, martèle Catherine Limousin, la présidente de la FCPE dans la Loire, il est important que les élèves puissent avoir cette poursuite pédagogique, c'est pour ça que nous demandons des moyens humains supplémentaires".

La FCPE demande également à ce que des masques soient distribués aux élèves, et que du personnel supplémentaire intervienne pour nettoyer les locaux.