SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

L'OL RENVERSE MONACO APRÈS UN SCENARIO COMPLÈTEMENT FOU !

Dimanche 2 Mai - 22:40

Football


Le match OL - Monaco - © Gaël Berger
Les joueurs de l'OL ont montré énormément de caractère pour s'imposer 3-2 sur le terrain de Monaco, ce dimanche soir. En infériorité numérique, les Lyonnais ont subi une égalisation à la 86e minute...avant de marquer le but vainqueur à la 89e minute. Dingue !


Une semaine après la défaite face à Lille (3-2) sur sa pelouse de Décines, l'OL jouait son match de la dernière chance sur le terrain de Monaco, devenu son unique concurrent dans la course au podium et donc à la qualification pour Ligue des Champions.

Dos au mur, "dans une position où il ne peut plus rien nous arriver de pire", selon les mots de Rudi Garcia, l'entraîneur avait choisi d'aligner une équipe en 3-5-2. Les Lyonnais se créaient d'ailleurs les premières occasions, avec un centre pas assez précis de Léo Dubois pour Lucas Paqueta (3'), puis une reprise ratée du latéral lyonnais, en bonne position, suite à un centre de Memphis (4'). Et enfin deux frappes de Karl Toko-Ekambi (13' et 15').

Mais c'est Monaco qui a ouvert le score sur sa première véritable occasion, suite à une double erreur lyonnaise : Jason Denayer a été pris dans son dos par l'appel de balle de Kevin Volland, qui profitait du mauvais placement de Maxwel Cornet (1-0, 25').

En début de seconde période, l'OL semblait impuissant...jusqu'à un exploit personnel de Memphis Depay. Le Néerlandais a éliminé trois défenseurs monégasques, avant de déclencher une frappe (déviée) de 20 mètres, pour tromper le gardien. Boostés par cette égalisation, les Lyonnais poussaient, mais l'expulsion de Maxence Caqueret (70') obligeait l'OL à aller chercher la victoire en infériorité numérique.

Et l'OL parvenait à prendre l'avantage, grâce à une tête de Marcelo sur un coup-franc frappé par Memphis Depay (77')...avant que Monaco ne parvienne à égaliser sur un penalty obtenu suite à une faute d'Anthony Lopes sur Pietro Pellegri...qui avait pourtant lui-même fait une faute sur Marcelo en s'appuyant sur l'épaule du défenseur lyonnais. Mais le penalty était confirmé et Wissam Ben Yedder a égalisé (2-2, 86').

Fin du match ? Pas du tout ! L'OL avait décidément trop de caractère et d'envie ce dimanche soir, et Rayan Cherki marquait son premier but en Ligue 1 quelques minutes après son entrée en jeu : 3-2, 89' ! Un scenario complètement fou...qui débouchait sur une grosse échauffourée.



Le top


Memphis Depay. Auteur d'un excellent centre pour Léo Dubois dès la 4e minute, Memphis a ensuite disparu de la circulation. Longtemps transparent, il a rappelé qu'il restait le joueur offensif le plus talentueux de l'OL. Et de très loin. Son but, permettant aux Lyonnais d'égaliser, est splendide. Il élimine 3 Monégasques, avant de marquer d'une frappe lointaine. Dans la foulée, il a failli recommencer, en éliminant de nouveau plusieurs défenseurs, avant d'envoyer une frappe à côté. C'est lui, encore, qui frappe le coup-franc pour permettre à Marcelo d'inscrire le 2e but lyonnais.



Le flop


Jason Denayer. Pas vraiment remis de sa blessure à la voûte plantaire, le Belge a été titularisé dans une défense à 3. Après seulement 30 secondes, sa passe directement dans les pieds de Wissam Ben Yedder donnait le ton de son match. Il a été complètement battu dans son duel avec Kevin Volland sur l'ouverture du score et il est sorti juste après, dès la 29e minute, touché à la cheville.

Conséquence


Avec cette victoire, l'OL revient à seulement 1 point de Monaco ! Le podium, et donc la qualification pour la prochaine Ligue des Champions, reste possible ! Il faudra donc prendre un point de plus que Monaco lors des 3 dernières journées... Prochain match pour l'OL : samedi (17 heures) contre Lorient.