SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

L'ASM S'IMPOSE FACE AU STADE FRANÇAIS MAIS SANS CONVAINCRE

Samedi 27 Mars - 16:40

Rugby


Le centre de l'ASM Wesley Fofana en décembre 2020 - © FB ASM rugby
Les rugbymen de l'ASM se déplaçaient à Paris sur la pelouse du Stade Français ce samedi 27 mars, en ouverture de la 20e journée de Top 14. Laborieux et en supériorité numérique en fin de match, les Auvergnats se sont imposés 34 à 27.


Les rugbymen sont des travailleurs comme les autres… Au retour des vacances, ils ont besoin de remettre la machine en route. Conséquence, ce samedi 27 mars en ouverture de la 20e journée de championnat, le Stade Français et l'ASM ont offert un début de match bien loin de ce qu'on attend de prétendants aux phases finales du Top 14.

C'est finalement le Stade Français qui ouvre le score, bien aidé par les placages manqués côté clermontois. 7-0 pour les locaux après 15 minutes de jeu.

L'ASM ouvre le score grâce au pied de Camille Lopez à la 23e. 7-3 puis 10-3 après une pénalité de Segonds.

Bousculés, les joueurs de Clermont-Ferrand trouvent la solution à la demi-heure de jeu. Alivereti Raka inscrit le premier essai auvergnat. 10-10 après la transformation de Camille Lopez. L'ASM passe devant dans la foulée avec une nouvelle pénalité, 10-13.

Mais c'est bien le Stade Français qui a le dernier mot avant le retour aux vestiaires. Un ballon haut cafouillé, récupéré par les Parisiens et c'est Matera qui aplatit. 17-16 pour le Stade Français à la mi-temps.



Les choses ne s'arrangent pas au retour des vestiaires. Le Stade Français intercepte facilement une passe de Camille Lopez et Sekou Macalou file derrière la ligne d'essai. 24-16 pour les joueurs de Gonzalo Quesada.

Puis 24-21 après un essai de Wesley Fofana, qui récupère un coup de pied de Morgan Parra. L'ASM égalise à la 57e grâce à une pénalité de Camille Lopez.

Joris Segonds passe une nouvelle pénalité pour les Parisiens. 27-24.

Les joueurs de Franck Azema profitent de l'indiscipline parisienne. Après un carton jaune infligé au capitaine parisien Danty, les avants clermontois enclenchent un ballon porté et Pelissié aplatit. L'ASM repasse devant 31-27, puis 34-27. Ce sera le score final.



Le top


Difficile de dégager du positif à l'issue de cette prestation malgré le succès…On retiendra les percées de Moala ou de Ravai et l'agilité de Wesley Fofana pour inscrire un essai après une situation confuse près de l'en-but parisien. Sans oublier l'apport des remplaçants et la bonne opération comptable sur la pelouse d'un concurrent direct. Mais sur le plan du jeu et de la confiance, le compte n'y est pas.

Le flop


Le niveau de jeu en début de match. On ne sait pas si c'est la pression du résultat ou la remise en route après les vacances mais le début de rencontre a été très pauvre entre deux équipes qui ambitionnent pourtant de jouer les phases finales du Top 14. Touches perdues, en-avant, pénalités en mêlée. La star de ce début de match, c'était l'arbitre, Mathieu Raynal. Mais on aurait aussi pu évoquer la gestion des ballons hauts ou la touche en première mi-temps…



Le fait du match


L'ASM cherchait de la confiance avant d'aborder une fin de saison dantesque. C'est raté malgré la victoire qui s'est dessinée en fin de match. Sans imagination et souvent sans envie, les Auvergnats ont encore affiché leurs limites. Avec des ballons perdus en route, des renvois non captés et des essais encaissés trop facilement. Il faudra faire beaucoup plus et beaucoup mieux samedi prochain en Angleterre face aux Wasps en 8e de finale de Champions Cup.