SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

JO-2020 : PAS DE MÉDAILLE POUR RENAUD LAVILLENIE

Mardi 3 Aout - 14:34

Sport


Renaud Lavillenie - © DR
Blessé à la cheville, le perchiste originaire de Clermont-Ferrand n'a pas réussi à se classer parmi les trois meilleurs de la finale, ce mardi, lors de la finale des Jeux Olympiques de Tokyo.


C'est la fin du rêve de Renaud Lavillenie. Le Clermontois n'a pas été épargné par le sort : touché à la cheville (rupture d'un ligament) le 11 juillet dernier, il a de nouveau été atteint lors de l'échauffement de cette finale, en retombant sur la piste et non sur le tapis.

Il s'est accroché malgré la douleur


Malgré la douleur, Renaud Lavillenie a réussi son premier saut, à 5,70 mètres. Son idée ensuite ? Ne pas multiplier les sauts pour éviter de trop solliciter la cheville. Alors, après un échec à 5,87 mètres, le Clermontois a tenté directement de passer une barre à 5,92 mètres. Malheureusement, deux nouveaux échecs venaient le sanctionner et mettre fin à son concours.

Mais la star de la perche a surtout marqué les esprits par sa volonté de poursuivre le concours malgré une cheville très endolorie. "Je ne pouvais pas courir correctement", a-t-il déclaré après le concours.



C'est le Suédois Armand Duplantis, grand favori de la compétition, qui remporte la médaille d'or (5,97 m), l'Américain Christopher Nilsen l'argent (5,97 m aussi mais avec plus d'essais) et le Brésilien Thiago Braz le bronze (5,87 m).

Après la médaille d'or à Londres en 2012 et d'argent à Rio en 2016, Renaud Lavillenie ne décrochera donc pas de 3e médaille olympique. En tout cas pas à Tokyo. Mais le perchiste star donne déjà rendez-vous en 2024 et les Jeux Olympiques de Paris : "vous pouvez compter sur moi !"