SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

DERBY : SCÉNARIO CATASTROPHE POUR LES VERTS

Dimanche 20 Janvier - 23:00

Football


Gabriel Silva - © ASSE.fr
Saint-Étienne s'est inclinée dans le 118e derby de l'histoire face à l'OL. Les Verts ont concédé la défaite 2 / 1 dans le temps additionnel. Lyon passe devant au classement.


L'opération aurait pu être parfaite. S'ils s'étaient imposés contre l'OL ce dimanche soir, les Verts auraient fait coup double : ils auraient enfin renouer avec la victoire face au rival lyonnais, après 3 échecs consécutifs (2 défaites et 1 nul). Et ils se seraient envolés au classement en reléguant Lyon et la 4e place à 5 points derrière. Raté. Saint-Étienne s'incline 2 / 1 contre Lyon... au bout du bout du temps additionnel.



Une première mi-temps parfaite tactiquement

Malgré une dynamique positive (4 victoires et 1 nul sur les 5 dernières journées), les Verts ont été bousculés en tout début de partie. Dès la 5e minute de jeu, une première incursion de Fekir a semé la panique dans la surface stéphanoise. Heureusement pour l'ASSE, une intervention in extremis du capitaine Loic Perrin au point de penalty a empêché le capitaine lyonnais de frapper. Les Stéphanois ont ensuite timidement répliqué à la 11e. Il n'a manqué que quelques centimètres à Khazri pour reprendre convenablement un centre venu de la gauche.

Et dans la foulée, sur l'action suivante, c'est l'OL qui a été tout près d'ouvrir la marque, sur une merveille de frappe lobée de Depay, boxée de justesse par Ruffier. Dans ce premier gros quart d'heure, si l'OL avait le pied sur le ballon, l'ASSE était dangereuse en contres. Et sur l'un d'entre eux, Silva déposait le ballon sur la tête d'Hamouma qui prenait Lopes à contre pied et faisait chavirer le Chaudron (1-0, 21e). En toute fin de mi-temps, Monnet Paquet manquait de peu de faire le break, mais sa frappe enroulée été déviée en corner par Lopes (41e).



Si près... si loin

Au retour des vestiaires, Saint-Étienne a été la première équipe à se mettre en évidence. Dès la 50e, un déboulé de Khazri a apporté le danger dans la surface olympienne. Son centre était parfait pour Olé Selnaes, mais Deneyer sauvait la balle du 2/0 de justesse. Puis à l'heure de jeu, un "une deux" somptueux entre Khazri et Cabella, conclut par le tunisien fut miraculeusement sorti par Lopes, meilleur lyonnais du soir. Regrettable car dans la foulée, sur une main de Perrin, l'OL a obtenu un penalty, transformé par Fekir (1-1, 65e).

En toute fin de rencontre, on pensait que la balle de match était stéphanoise... à la 89e, Cabella repris un nouveau centre de Khazri. Et après un cafouillage dans la surface de réparation lyonnaise, Lopes sauvait encore son camps. Et malheureusement, ce n'était pas la dernière cartouche de cette partie. Au bout du bout du match, Dembélé reprenait un centre de Dubois pour offrir la victoire à l'OL (1-2, 94e). Cruel !



Avec cette défaite, l'ASSE stoppe sa série d'invincibilité à domicile. C'est la première défaite en 11 matchs à Geoffroy-Guichard cette saison. Malgré tout, Saint-Étienne reste devant au bilan des derbys : 43 victoires, contre 42 pour l'OL.