SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

BAGARRE À ROANNE : JUSTIN CARTER MIS À PIED PAR LA CHORALE

Lundi 2 Décembre - 11:50

Basket


La halle Vacheresse, à Roanne - © LDLC ASVEL
L'arrière américain de Roanne a asséné plusieurs coups de poing à ses adversaires, samedi, lors de la rencontre face à Pau-Lacq-Orthez (97-100). Il risque de lourdes sanctions.


Soirée agitée, ce samedi, à la halle Vacheresse.

Au cours d'une rencontre tendue pour la 11e journée de Jeep Élite, les débats ont dégénéré entre les joueurs de la Chorale de Roanne et de Pau-Lacq-Orthez (97-100).

Au cours du troisième quart-temps, l'Américain Justin Carter a d'abord été victime d'un coup de coude, intentionnel ou non, du pivot palois Cheikh Mbodj. Sur la possession suivante, l'arrière roannais a frappé son vis-à-vis, avant d'asséner deux nouveaux coups de poing à un autre adversaire, Léo Cavalière.


Double fracture pour Mbodj !

Expulsé de la rencontre, le joueur de la Chorale est également suspendu jusqu'au traitement de son cas par la commission de discipline de la Ligue nationale de basket (LNB). En attendant, il a été mis à pied à titre conservatoire par son club, qui "déplore et condamne" ces incidents "graves".

"Quelles que soient les circonstances ayant entraîné la réaction de Justin Carter, le club ne peut accepter une telle attitude qui n'est pas en accord avec les valeurs du sport. La direction de la Chorale regrette d'autant plus ce comportement qu'il émane d'un joueur leader du groupe de par son expérience", précise le club.

La Chorale dit également réfléchir "aux suites à donner à cette échauffourée qui nuit fortement à l'image du club et au spectacle proposé à la Halle André-Vacheresse".

De son côté, l'Élan Béarnais a donné, ce lundi, des nouvelles de Cheikh Mbodj, victime... d'une double fracture mâchoire-pommette après ce coup asséné par Carter !


L'Américain, lui, s'est excusé sur Instagram. "Je voulais m'excuser auprès de mon club, de mon staff et de mes coéquipiers pour les événements de la nuit dernière (...). Ce n'était pas le vrai Justin Carter. Je voulais aussi m'excuser auprès de la ligue, l'équipe adverse, Cheick Mbodj et ma famille pour ma réaction".

En attendant, Justin Carter ne fera pas partie du déplacement, ce mardi, sur la parquet de la JL Bourg (20h00), pour la 10e journée de championnat. Et ça devrait durer encore plusieurs semaines...