SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

[VIDEO] PARODIE : BOB SINCLAR DANS LA PEAU DE FREDDIE MERCURY !

Mardi 23 Février - 14:15

Musique


Bob Sinclar et sa parodie - © Instagram
Le DJ français a parodié la chanson "I Want To Break Free" de Queen et c'est à mourir de rire.


La pandémie mondiale, qui nous touche depuis près d'un an maintenant, nous a forcé à renoncer à nos loisirs. Les bars, les restaurants et les boîtes de nuit ont dû fermer. Si certains espèrent rouvrir prochainement, d'autres ne pensent plus qu'à définitivement mettre la clé sous la porte.

Le cri des DJs


Avec la fermeture des boîtes de nuit, ce sont aussi tous les prestataires du monde du spectacle qui jettent l'éponge. Parmi eux, les DJs sont au premier rang. Impossible pour eux de se représenter, ils doivent donc se réinventer.

Mais le DJ Bob Sinclar ne compte pas se laisser faire. Il poste régulièrement des vidéos d'alerte sur ses réseaux sociaux. Il veut que les mesures sanitaires soient allégées et joue sur le ton humoristique pour faire passer son message.

Il avait récemment parodié “Ma liberté de penser” de Florent Pagny et il revient aujourd'hui avec une nouvelle interprétation de “I Want To Break Free” de l'iconique groupe britannique Queen.



La parodie de Sinclar


Son titre, intitulé “I Want To Mix Free”, traduit bien sa volonté. Il aimerait pouvoir mixer comme avant, sans restrictions. Il a besoin de la scène pour exister, mais aussi pour promouvoir l'amour, comme il le chante dans sa parodie.


Sur la vidéo, Bob Sinclar est déguisé en femme. On le voit passer l'aspirateur tout en chantant. Il est ensuite rejoint par ses copines, Solange et Lola Von Flame. Le trio lit un triste livre “Suicide, mode d'emploi”.

Le DJ français espère donc que les choses vont reprendre leur cours habituel. Les artistes traversent une période difficile. Il y a cependant une lueur d'espoir après l'annonce de la tenue des festivals de cet été par Roselyne Bachelot.