SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

SOPRANO RACONTE LE JOUR OÙ IL A VOULU MOURIR : "ME CASSER DE CE MONDE POURRI"

Lundi 13 Juin - 17:31

Stars


Soprano : il se confie sur sa tentative de suicide - © Instagram, sopranopsy4 Vérifié
Soprano a fait des confidences bouleversantes dans la série évènement "À la vie, à la mort", disponible ce mercredi 15 juin sur Disney+.


Après son concert événement à l'OL Stadium de Décines ce samedi 11 juin, on retrouvera Soprano dans une série inédite qui lui est entièrement dédiée. Intitulée "À la vie, à la mort", elle sera diffusée à partir du mercredi 15 juin sur la plateforme Disney+.


Une période sombre


Dans cette série documentaire de six épisodes, le chanteur marseillais évoque les grands moments de sa vie et de sa carrière. Il est notamment revenu sur une période sombre qui remonte aux années 2000. Il faisait alors partie du groupe "Psy4 de la rime".

"J'étais en mode Fuck le monde, j'étais en mode il n'y a personne qui m'aime, je déteste l'homme, je déteste la femme, je déteste la politique, je déteste ce métier, je déteste tout."

"Me casser de ce monde pourri"


Il se rappelle notamment d'un jour particulier, alors qu'il quittait le domicile d'un ami au volant de sa voiture. "Au début, je roule longtemps. Je me rappelle que je m'étais arrêté dans des endroits, je crois que je pleurais. Je trouve une sorte de petit hôtel abandonné. Je rentre dedans, je suis allongé et je réfléchis. J'avais acheté un petit pack de bières. Mais j'ai jamais bu d'alcool. Je me suis dit que, peut-être, ça allait me donner le courage de faire une connerie et de me casser de ce monde pourri", raconte-t-il.


"Un moment de lumière"


À son réveil, Soprano ne se sent pas bien à cause de la boisson. Il décrit ensuite "un moment de lumière" après avoir consulté les nombreux messages laissés sur son téléphone. Un déclic qui l'a poussé à monter sur scène, malgré son état. "Dans ma tête, j'ai le déclic [...] Je me dis : 'Putain, j'ai les meilleurs amis du monde, j'ai les meilleurs frères et sœurs du monde...'"

Une période qui est désormais derrière lui, mais qui a aussi forgé l'homme qu'il est devenu. "Je trouvais que c'était important de montrer les dessous de la carrière d'un artiste. C'est grâce à ce côté un peu sombre de notre vie qu'on arrive à apprécier la lumière qu'on a un peu plus aujourd'hui. Le plus important au fond, c'est de trouver l'équilibre qui nous permet de pouvoir être heureux", a-t-il confié à nos confrères de TF1.