SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LES FEMMES DONT LE PRÉNOM FINIT PAR LA LETTRE A ONT PLUS DE "SEX-APPEAL" QUE LES AUTRES !

Mardi 20 Avril - 09:00

Insolite


La théorie des prénoms - © CC
Les femmes, dont le prénom finit par la lettre A, sont sexuellement plus actives que les autres.


En matière de séduction, le charisme joue un rôle important. Si vous avez de la prestance, vous attirez l'œil et il est dans la nature humaine de plaire à ses congénères. Sur le plan sexuel, le charisme a son équivalent, plus communément appelé le sex appeal. Tout à chacun possède une certaine aura sexuelle, qui attire ou non.

Question de sex appeal


Ce pouvoir d'attraction sexuelle passe souvent par le physique. Ainsi, si vous avez de belles courbes sinueuses, que vous les entretenez au quotidien, votre sex appeal sera plus élevé que celui de la personne qui se laisse aller. Mais croyez-nous, sportifs ou non, certaines femmes bénéficient d'un avantage considérable pour attirer leurs partenaires. Et ce, sans le savoir…

Le site de rencontre Smartdate a mené une étude sur le sex appeal auprès de 17 628 profils féminins. Surprenante conclusion : les filles, dont le prénom finit par A, ont un potentiel d'attraction sexuelle largement supérieure aux Françoise, Claire ou Micheline (désolé pour elles).

Les causes de ce succès


Les statistiques résultant de l'enquête ont prouvé que les femmes avaient en moyenne 4,4 partenaires sexuels dans leur vie. À titre de comparaison, les Laura ou les Samantha en auraient 9,7. L'exotisme de la sonorité "a" serait la cause de cette hausse d'attraction.

Smartdate explique que ces résultats seraient également générationnels. L'émergence des prénoms tendance, comme Emma ou Léa, est arrivée vers le début du 21ème siècle. La sexualité n'est plus aussi tabou qu'à l'époque des Ginette et des Marie-Claude.

Désormais, vous réfléchirez à deux fois avant de nommer votre fille !