SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

VICHY : L'OPÉRA S'ASSOCIE À GOOGLE POUR FAIRE DÉCOUVRIR SES COLLECTIONS

Jeudi 28 Octobre - 05:00

Actu. locale


L'opéra de Vichy (Allier) s'est associé à Google Arts et Culture pour faire découvrir ses collections - © FB Vichy culture
Depuis ce lundi 25 octobre, une page dédiée à l'Opéra de Vichy (Allier) est disponible sur Google Arts et Culture. Cinq expositions virtuelles ont été créées et plus de 800 documents d'archives y sont présentés.


Visiter l'opéra de Vichy (Allier) sans se déplacer, c'est possible depuis ce lundi 25 octobre. L'opéra de la sous-préfecture de l'Allier, comme plusieurs autres en France, s'est associé avec Google et possède désormais une page dédiée sur Google Arts et Culture. Cinq expositions virtuelles ont été crées par les équipes locales et plus de 800 documents sont présentés.

Une collection qui va s'enrichir au fil des mois


Les équipes techniques de Google devaient venir réaliser des prises de vues à l'opéra de Vichy, mais cela n'a pas pu se faire à cause de la pandémie. Ce sont les équipes de l'opéra et de Vichy culture qui ont travaillé pour concevoir les expositions.

"Nous avons utilisé toutes les ressources du musée de l'opéra de Vichy, qui étaient déjà numérisées. Durant un peu plus d'un an et demi nous avons réalisé cinq stories, ou histoires en français. Sur l'historique de l'opéra, les levers de rideaux ou les décors de scène", explique Valérie Henriet, chargée de communication pour Vichy Culture.



De nouvelles histoires vont venir s'ajouter dans les prochains moins, avec des visites insolites virtuelles qui seront réalisées par les équipes techniques de Google.

Avec ce partenariat et cette page dédiée l'opéra de Vichy espère toucher un nouveau public. À l'international puisque les pages sont disponibles en français et en anglais, mais aussi un public plus local, qui n'ose pas toujours pousser les portes de l'opéra.