SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

SAÔNE-ET-LOIRE : UN FILM CHOC POUR SENSIBILISER LES JEUNES AUX RISQUES FERROVIAIRES

Mercredi 12 Décembre - 05:00

Actu. locale


Un train TER de la SNCF - © macaryan / Pixabay / CCO Public Domain
En 2017 en France, 10 300 intrusions ont été enregistrées sur le réseau ferroviaire, provoquant 55 morts et 34 blessés graves. Parmi eux, de nombreux jeunes. Pour les sensibiliser, SNCF Réseau a lancé une campagne de prévention, qui s'appuie sur un film en réalité virtuelle. Une campagne relayée ce mois-ci en Bourgogne-Franche-Comté.

Se balader le long d'une voie ferrée, traverser les voies, ou monter sur le toit d'un wagon, ça peut être mortel ! C'est le message principal de cette campagne de prévention destinée aux collégiens et aux lycéens.

Plusieurs centaines d'élèves de 13 établissements scolaires de la Région Bourgogne-Franche-Comté sont sensibilisés ce mois-ci. Ce sera notamment le cas des jeunes du Lycée Lamartine de Mâcon le 19 décembre.

"Un film démonstratif et un message percutant"

La campagne s'appuie sur un film en réalité virtuelle de 2 minutes 30. Un film qui fait revivre au spectateur le cauchemar récurrent d'une personne témoin d'un accident.

"On a voulu un film très démonstratif avec un message percutant sans être trash" explique Jérôme Grand, directeur territorial SNCF Réseau en Bourgogne-Franche-Comté, "le but, c'est que les jeunes prennent conscience du danger, puisqu'il est est réel : 55 morts en 2017! ".

Avec un message clair : "on ne rentre pas dans les emprises ferroviaires car on risque sa vie".
Les deux risques majeurs sont le heurt avec un train et l'électrocution.



Les élèves concernés par la campagne de prévention visualisent le film dans un petit camion, équipés d'un casque à réalité virtuelle. Ils débattent ensuite du sujet en classe avec un agent SNCF Volontaire en milieu scolaire.


@RadioScoopInfos