SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

SAINT-ÉTIENNE : LA POLICE DÉMANTÈLE UN TRAFIC INTERNATIONAL… DE VÉLOS VOLÉS !

Vendredi 6 Décembre - 18:00

Actu. locale


une partie des vélos volés - © Radio Scoop
Les policiers stéphanois viennent d'élucider une affaire qui sort de l'ordinaire.


Ce mardi, la Police nationale a interpellé deux individus à la gare de Lyon Part Dieu. Un homme et une femme, âgés d'une vingtaine d'années et qui voyageaient avec deux vélos… qui venaient d'être dérobés en Suisse !

Direction la Suisse... en train !


Jusqu'ici, l'affaire n'est pas forcément exceptionnelle. Mais il se trouve que ce duo, composé d'un Stéphanois et d'une Ardéchoise, n'en était pas à son coup d'essai. Les enquêteurs enquêtaient sur le dossier depuis le mois de septembre et ils avaient déjà recensé… 260 annonces de vélos postées sur le Bon Coin par ces individus.

La combine était bien rodée. "Le mode opératoire était original. Nous sommes sur une famille, un frère et une sœur qui prenaient le train depuis Saint-Étienne, direction la Suisse. Et ils s'arrêtaient dans certains gares sur le parcours. Et lorsqu'ils repéraient un vélo intéressant, ils coupaient l'anti-vol et repartaient avec le deux roues pour revenir en France", explique le commissaire Frédéric Gonon.

Entre 100 et 300 euros par vente de vélo


La fratrie ne perdait pas de temps. "Ils faisaient deux ou trois allers-retours par semaine. Autre particularité : avant même leur arrivée à Saint-Étienne, ils mettaient les vélos en vente sur le Bon Coin. Et parfois, nous avons assisté à des ventes qui se faisaient directement à la gare de Lyon Part Dieu".

Les deux individus revendaient les vélos entre 100 et 300 euros. Et lorsqu'ils n'arrivaient pas à écouler leur stock, ils passaient par un receleur. Un Stéphanois d'une cinquantaine d'années chez qui une trentaine de deux roues ont été retrouvés.



Revenez plus tard pour un autre sondage ! ;)