SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

SAINT-ÉTIENNE : DES ANNONCES POUR LE SERVICE PSYCHIATRIE DU CHU, MAIS LA GRÈVE SE POURSUIT

Lundi 29 Octobre - 06:00

Actu. locale


Le CHU de Saint-Étienne - © Anthony Perrel
Un communiqué diffusé en fin de semaine dernière a officialisé la nouvelle. Des investissements vont être consentis au niveau du service psychiatrie de l'hôpital Nord.


Michel Galy, le directeur général du CHU stéphanois a annoncé l'arrivée de 10 médecins d'ici un an ainsi qu'un investissement de 22 millions pour le pôle psychiatrie. Un service épinglé au début de l'année 2018.

Il manque des moyens humains

Pour le collectif « Psy Cause », créé au début d'année pour dénoncer le mal être vécu par le personnel de ce service, il n'y a rien de bien nouveau. « L'enveloppe de 22 millions d'euros est connue depuis quelques temps déjà », a souligné Isabelle Bouligaud, infirmière en pédo-psychiatrie et membre de la « Psy Cause ». « Je crois que la question architecturale ne réglera pas le problème de la pratique en psychiatrie. C'est comme un joli paquet cadeau… sans le cadeau à l'intérieur ».

une centaine d'employés du CHU ont manifesté vendredi à la Foire © Radio Scoop


Concernant l'arrivée de 10 praticiens supplémentaires en psychiatrie d'ici 1 an, « Psy Cause » attend cela avec impatience. « Tant qu'ils ne sont pas la, la situation reste tendue. On a vraiment besoin de renforts, de médecins, qui pourront proposer des offres de soins adaptées. C'est une bonne nouvelle s'ils ont été trouvés. Mais on attend et on reste vigilants, on a déjà trop connu de déconvenues », dit Isabelle Bouligaud.

Le personnel de psychiatrie a décidé de poursuivre la grève. Un nouveau préavis a été déposé jusqu'au 9 novembre.