SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoies
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

SAINT-CHAMOND : LE PASSAGE SOUS PAVILLON CHINOIS DE KIDILIZ PLUTÔT BIEN ACCUEILLI

Jeudi 11 Octobre - 06:00

Actualité


une des collections de Kidiliz - © Twitter @Kidiliz
Plus connue sous le nom de Zannier, Kidiliz, l'entreprise de mode pour enfant couramiaude a été vendue le 1er octobre dernier. C'est le géant chinois Semir, leader de la mode enfantine en Chine qui en est maintenant le propriétaire.


Kidiliz, c'est 15 marques, dont Catimini, Chippie, Z, Absorba ou encore Lili Gaufrette. La société compte 1800 salariés en France dont un peu plus de 200 employés à Saint-Chamond, mais l'entreprise végétait depuis quelques temps. Un PSE, plan de sauvegarde de l'emploi, avait même été signé il y a 3 ans. 220 postes avaient été supprimés dont une vingtaine à Saint-Chamond.




Être la référence dans la mode enfantine


Avec ce rachat par le géant chinois Semir, l'objectif annoncé est clair : devenir rapidement le numéro deux mondial de la mode pour enfant. Avec l'ambition d'être un jour leader du secteur. La nouvelle a été plutôt bien accueillie par les salariés. « Pour l'instant, ce n'est pas une mauvaise nouvelle. Ça ressemble plus à une bouffée d'air, nous étions bien plus inquiets avant que cette proposition chinoise n'arrive », souligne Géraldine Mailler, déléguée syndicale CFDT et secrétaire du comité d'entreprise chez Zannier.

« Il y a un côté attrayant avec cette nouvelle aventure, dans laquelle on emmène tous les salariés », poursuit Géraldine Maillet, « si ce rapprochement avec Semir peut nous permettre d'ouvrir tout un réseau de boutiques Kidiliz en Chine, c'est tout bonus pour nous. Les équipes vont rester en place et il n'y a eu aucun changement évoqué, pour l'instant ».

Semir, le nouveau propriétaire a réalisé un chiffre d'affaire d'1,6 milliard d'euros en 2017.