SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoies
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

PUY-EN-VELAY : 500 PERSONNES SE SONT OPPOSÉES AU CONTOURNEMENT DE LA RN88

Dimanche 23 Mai - 08:02

Actualité


La RN88 à hauteur de Saint-Ferréol-d'Auroure en Haute-Loire. - © Google Map
Une manifestation contre le projet porté par la région Auvergne-Rhône-Alpes de contournement de la RN88 et l'artificialisation des sols sur plus de 10 km en Haute-Loire a rassemblé 500 personnes d'après la préfecture, 600 selon les organisateurs.


Une manifestation contre le projet porté par la région Auvergne-Rhône-Alpes de contournement de la RN88 et l'artificialisation des sols sur plus de 10 km en Haute-Loire a rassemblé 500 personnes d'après la préfecture, 600 selon les organisateurs.

La mobilisation, prélude à un grand week-end d'opposition, s'inscrit dans la série des actions écologistes baptisées "Les soulèvements de la terre", qui tentent de résister à "la bétonisation, aux industries polluantes et à l'accaparement des terres vivrières", précisent les organisateurs.

Le projet de déviation de la RN88, visant un gain de temps de 2 à 3 minutes, est financé pour l'essentiel par la région Auvergne-Rhône-Alpes, dirigée par le LR Laurent Wauquiez, candidat à sa succession, dont la Haute-Loire est le fief. Sur les 226,5 millions d'euros du chantier, la collectivité en apporte 198.

Après avoir manifesté devant la préfecture, les opposants se sont rendus ensuite sur le tracé du projet routier contesté, où une partie d'entre eux a prévu de camper toute la nuit, tandis que d'autres seront de retour dimanche et lundi pour la poursuite de cette action qui se veut "festive".

Parmi les activités et animations prévues figurent la construction d'une grosse cabane avec l'aide de charpentiers, la création d'un potager, ainsi que des débats sur la transmission des terres agricoles, la compensation écologique et une information sur les différentes procédures juridiques engagées contre le projet.