SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

POLÉMIQUE SUR L'UTILISATION DU GLYPHOSATE SUR UN TERRAIN DE FOOT PRÈS DE LYON

Mercredi 17 Juillet - 05:00

Actu. locale


L'équipe de Sainte-Foy-lès-Lyon - © Facebook Football Club Ste Foy les Lyon - Site Officiel
Le 4 juillet dernier, plusieurs litres de l'herbicide controversé ont été déversés sur la pelouse du Plan du Loup à Sainte Foy-Lès-Lyon.


D'un côté, le député du Rhône Cyrille Isaac Sibille qui dénonce "un épandage suspect" de glyphosate sur le terrain de foot. De l'autre, la municipalité de Sainte Foy-Lès-Lyon qui assure que tout a été fait dans le respect de la loi. Récapitulatif.

Oui, il y a bien eu épandage de glyphosate

Le remplacement de la pelouse naturelle du terrain de foot du Plan du Loup par un terrain synthétique a été voté en Conseil municipal. C'est l'entreprise GreenStyle basée à Pierre-Bénite qui a été choisie pour réaliser les travaux. Dès lors, ce n'est pas la mairie qui contrôle les travaux, mais bien la société GreenStyle. Et l'herbicide dangereux a bien été utilisé.

Non, il n'y a pas eu "des centaines de litres déversés"

"Contrairement à ce que M. Sibille a déclaré, il n'y a pas eu de centaines de litres déversés. Au total, 4 litres du produit mis en cause ont été utilisés, dans le respect de la loi", rappelle Pierre-Maxime Sarron, directeur de cabinet de la mairie de Sainte Foy-Lès-Lyon. L'utilisation du glyphosate est autorisée dans des cas très précis : l'entretien des cimetières et des sites sportifs notamment, s'ils ne sont pas considérés comme des lieux de passage.

Les riverains étaient-ils informés ?

Ce que regrette le député MoDem Cyrille Isaac Sibille, c'est avant tout un manque profond d'information des habitants. "C'est une zone urbaine, il y a des collégiens, des riverains qui vivent autour. Le jour des travaux, le portail était grand ouvert, des jeunes auraient très bien pu venir s'amuser et se retrouver au contact du produit toxique", affirme l'élu.

"Attitude polémique"

Dans une lettre adressée au député datée du 12 juillet, la maire de Sainte Foy-Lès-Lyon Véronique Sarselli regrette une "attitude polémique (...) décevante de la part d'un conseiller de notre ville et encore plus d'un député de la Nation."

La municipalité dénonce un "vif intérêt" du député pour le sujet du glyphosate, rappelant que Cyrille Isaac Sibille était absent de l'Assemblée nationale lors des votes sur l'interdiction du glyphosate en France le 15 septembre dernier.