SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

PMA POUR TOUTES : CINQ FOIS PLUS DE DEMANDES DE RENDEZ-VOUS AU CHU DE CLERMONT-FERRAND

Jeudi 28 Octobre - 05:30

Actu. locale


La PMA est ouverte aux couples de femmes et aux femmes non mariées depuis le 29 septembre 2021. - © Radio Scoop
Auparavant réservée aux couples hétérosexuels sur indication médicale, la procréation médicalement assistée est désormais ouverte aux couples de femmes et aux femmes célibataires. À Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) le CHU a recruté du personnel supplémentaire pour faire face aux demandes, qui ont été multipliées par cinq.


"On savait qu'il y avait une demande sociétale importante derrière, mais je ne pensais pas que l'activité serait aussi importante". Florence Brugnon dirige le service AMP CECOS au CHU de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Depuis la promulgation de la loi de bioéthique en août 2021 et la parution du décret d'application le 29 septembre, les demandes de rendez-vous ont explosé. Car la procréation médicalement assistée, jusque-là réservée aux couples hétérosexuels sur indication médicale, est désormais ouverte aux couples de femmes et aux femmes célibataires.

120 demandes au CHU de Clermont-Ferrand


Les demandes de rendez-vous ont été multipliées par cinq depuis ce changement de législation. Au 27 octobre 2021, le CHU de Clermont-Ferrand avait déjà reçu 120 demandes.

"60% de couples de femmes et 40% de femmes seules pour l'instant. Beaucoup ont déjà entamé des tentatives d'assistance médicale à la procréation à l'étranger, que ce soit en Espagne ou en Belgique, et elles sont très contentes que ces parcours soient ouverts en France", détaille le professeur Brugnon.



Appel aux donneurs


Ce succès va forcément entraîner une hausse des demandes et pour pouvoir y répondre et ne pas allonger les délais, une campagne de communication en direction des donneurs a été lancée.

"Dons de spermatozoïdes, dons d'ovocytes, on a besoin des deux. Actuellement, un couple qui a besoin d'un don d'ovocytes attend en moyenne deux ans. Pour les donneurs de sperme, nous avons un stock pour l'instant suffisant, mais il est nécessaire que ce stock soit augmenté, compte tenu des demandes importantes que nous avons actuellement", explique Florence Brugnon.

En France, le don de sperme est possible de 18 à 45 ans. Pour le don d'ovocytes, l'âge limite a été fixé à 37 ans.